Politique

Déclaration de l’UD CGT NORD "ARRESTATIONS DE SYNDICALISTES"

#28juin à Lille. 7 camarades et 1 enfant de 15 ans arrêtés après une action syndicale contre la loi Travail

Publié le 29 juin 2016

Ce 28 juin, suite à une action syndicale contre la loi Travail appelé par la CGT, 7 camarades et 1 enfant de 15 ans ont été arrêtés. A la fin de la manifestation régionale l’après-midi, qui a réuni plusieurs milliers de personnes, la CGT avait appelé les manifestants à rejoindre en cortège le commissariat central de Lille pour demander leur libération. Une militante CGT et l’enfant de 15 ans ont été libérés. Nous relayons ci-dessous le communiqué de l’UD CGT Nord exigeant la libération immédiate des camarades encore en garde à vue et l’abandon de toutes poursuites.

DECLARATION DE L’UD CGT NORD "ARRESTATIONS DE SYNDICALISTES"

ARRESTATIONS DE SYNDICALISTES :
ON NE SE LAISSERA PAS INTIMIDER ET ON NE LACHERA RIEN !

Ce matin, 7 camarades et 1 enfant de 15 ans ont été arrêtés lors d’une action syndicale contre la loi « El Khomri » de casse du code du travail.

A la fin de la manifestation régionale de cet après-midi, qui a réuni plusieurs milliers de personnes, la CGT a appelé les manifestants à rejoindre en cortège le commissariat central de Lille pour demander leur libération.

Une délégation a été reçue par le Directeur de la police qui lui a annoncé la libération d’une militante CGT et de l’enfant et le déferrement des autres camarades.
10 minutes après le bref compte-rendu de la délégation, les CRS ont chargé à plusieurs reprises, en utilisant copieusement les gaz lacrymogènes et matraques, dans le dos des manifestants pacifiques qui commençaient à se replier.

Une fois de plus ce gouvernement aux abois agit à la limité de la légalité en niant le droit démocratique de manifester.

Dans ce contexte les arrestations apparaissent comme de véritables prises d’otages pour étouffer la résistance syndicale.

L’Union départementale des syndicats CGT du Nord dénonce et condamne cette atteinte aux libertés qui apparait de plus en plus comme LA stratégie du gouvernement pour mater le mouvement social de contestation de la loi « El Khomri » de destruction des conquêtes sociales des travailleurs.

L’Union départementale des syndicats CGT du Nord exige la libération immédiate des camarades encore en garde à vue et l’abandon de toutes poursuites.
Lille le 28 juin 2016