^

Jeunesse

Seulement 20% des candidats ont validé un choix

29 mai : journée nationale de grève, blocages et manifestations contre Parcoursup

Le premier round de Parcoursup qui s'était ouvert lundi dernier se terminait ce lundi 28 mai à minuit. Ainsi, environ 167 000 étudiants, soit seulement 20% des 880 000 "candidats", ont validé une proposition. Pour les autres, c'est toujours soit l'attente soit la crainte du néant à la rentrée. La riposte sur les lycées s'organise. Nous relayons ci-dessous le communiqué de la tendance la Tacle de L'Unef pour la journée de mobilisation ce mardi 29 mai.

Le communiqué de l’UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

### MANIFESTATION LYCÉENNE ###

Départ depuis le lycée Arago (RER/M° Nation)

Une Assemblée inter-lycée se tiendra à 14h dans la foulée de la manif’ (lieu à confirmer).

Parcoursupercherie : on s’est plaint sur twitter, maintenant il faut se bouger !
Le 22 on a reçu les premiers résultats de Parcoursup. Tout le monde s’est bien rendu compte à quel point ce système ne fonctionne pas : 400 000 d’entre nous refusés ou en attente sur 880 000 candidatures ! Sachant qu’il y a 600 000 places, donc déjà ¼ d’entre nous qui n’auront aucune affectation à la rentrée.
Le système n’a aucun sens : pleins de gens sont 8000ème sur une liste d’attente de 400...avec au final 45 places !

En plus, les délais sont tellement courts que cela en devient absurde et met la pression à tout le monde : actuellement il nous reste 4-5 jours pour répondre aux propositions !

La loi ORE mise en place par le gouvernement avait soit-disant pour but de donner sa chance à tout le monde... on voit bien que c’est un mensonge. Elle instaure une vraie sélection sociale à l’entrée de la fac : avec des critères très sélectifs (avoir le BAFA pour aller en STAPS, avoir fait des séjours à l’étranger pour les filières en langues...), avec un tri selon le lycée d’origine (des gens avec 16 de moyenne sont refusés parce que venant de lycées de banlieue !) Le but est clairement d’exclure de la fac les lycéens des milieux populaires. Avec les résultats, il y a des gens qui sont tellement dégoûtés qu’ils ne veulent même plus passer le bac. Sans diplôme dans le supérieur, on arrive sans rien sur le marché du travail, où on servira juste de main d’oeuvre pas cher et où beaucoup de droits ont déjà été détruits par d’autres lois des gouvernements successifs (licenciement facilités, défense collective plus difficile...)

Nous sommes tellement nombreux à être refusés que si on s’y met tous ensemble nous pourrons faire reculer le gouvernement ! Partout, il faut qu’on s’organise, qu’on se réunisse dans chaque lycée pour en parler et décider de ce qu’on fait. Il y a beaucoup de lycées qui ont bloqué ou occupé à Paris, en banlieue parisienne, en région... Aujourd’hui, au moins un lycée du 92 va bloquer. Beaucoup de lycéens ont aussi manifesté le 22 mai avec les grévistes de la fonction publique (donc beaucoup de profs qui sont aussi contre la loi !) et les étudiants.
Nous Exigeons :

  •  L’abrogation de la loi ORE et du Plan Etudiant
  •  L’accès à la fac et à la filière des son choix
  •  Un investissement de 10 milliards dans l’enseignement supérieur pour ouvrir des places

    Lien vers l’évènement Facebook de la manifestation de demain à Paris




    Mots-clés

    Parcoursup   /    Manifestation   /    Grève   /    Lycées   /    Jeunesse