^

Jeunesse

Mobilisation étudiante

450 étudiants en AG à Tolbiac contre la hausse des frais d’inscription

450 étudiants à Tolbiac se sont réunis aujourd'hui pour s'opposer à la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers décidée par le gouvernement. Une mobilisation qui entend se lier à la colère des gilets jaunes en les rejoignant demain aux Champs-Elysées.

Crédit photo : Christian Rodriguez via Twitter / Photo d’une AG à Tolbiac le 1er février 2018

Aujourd’hui se tenait à Tolbiac la première Assemblée Générale contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers. Après avoir changé d’amphithéâtre, l’amphi choisi dans un premier temps étant trop petit, les 450 étudiants présents ont pu commencer à discuter de la réponse à opposer à cette attaque du gouvernement.

Tous les étudiants ont reconnu la nécessité de se mobiliser face à une attaque raciste d’une ampleur énorme. Ce sont en effet les étudiants d’Afrique et d’Amérique Latine qui seront directement touchés par une hausse des frais d’inscription qui devrait rendre l’Université française inaccessible à la majorité d’entre eux, en portant les frais d’inscriptions à 2 770€ pour une licence et 3 770€ pour un master.

La mobilisation des gilets jaunes, particulièrement d’actualité à la veille d’une nouvelle journée d’action de ce mouvement à Paris, a suscité de nombreux commentaires. Finalement, les étudiants ont voté majoritairement pour se joindre au Comité d’Adama et aux cheminots demain à 13h à Saint-Lazare avant de partir pour les Champs-Elysées, afin d’y apporter leurs revendications contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers, la sélection à l’Université et la précarité étudiante. Une décision qui rejoint celle des étudiants de Paris-8 qui se réunissaient mardi dernier.

Un « appel à la révolte étudiante » a également été adopté par l’Assemblée Générale, affirmant notamment : « Depuis trois semaines, les Gilets jaunes ont exprimé leur colère contre la vie chère, la précarité et l’injustice fiscale. Les lycéens ont bloqué leurs lycées, ce vendredi 30 novembre en soutien. Nous devons chercher tous ensemble à faire plier le gouvernement. Il faut plus que jamais reprendre le chemin des manifestations à leur côtés ! Nous sommes capables, comme durant le CPE, de faire retirer Parcoursup’ et les propositions de hausse des frais d’inscriptions ! Nous appelons tous les étudiants à se mobiliser, à manifester, et à organiser des Assemblées Générales pour déclencher ce combat. »

Une nouvelle Assemblée Générale est prévue mardi pour organiser la suite de la mobilisation et faire retirer la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers.