Société

Après la mort d’Adama Traoré

A Beaumont-sur-Oise, les gendarmes utilisent des armes de guerre pour le maintien de l’ordre

Publié le 2 août 2016

Source : site désarmons-les, paru le 27 juillet 2016

Le doute n’est plus permis, les forces de l’ordre utilisent bel et bien des armes de guerre pour assurer le maintien de l’ordre.

Dans les échauffourées qui ont suivi la mort d’Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise, les gendarmes ont sorti les fusils d’assaut HK G36 dont les forces de l’ordre ont été fraîchement dotées.En plus des HK G36, d’autres armes automatiques de la marque allemande Heckler Koch étaient aux mains des gendarmes déployées ces soirs-là (HK UMP…)

Alors bien sûr, pour justifier cette escalade dans l’usage des armes, ils nous diront qu’ils ont essuyé des tirs de plomb. Mais personne n’est vraiment là pour en attester.

Et quand bien même une arme à feu aurait-elle été sortie pour tirer trois coups dans le vent, cela peut-il justifier une répartie toujours plus armée contre des personnes majoritairement désarmées ?

Dans cette logique, on peut s’attendre à ce que tout rassemblement de personnes, émeutières ou simplement révoltées par le sort qui leur est fait, doive désormais faire face systématiquement à des réponses militaires.

On est largement en droit de s’en inquiéter, surtout au vu de l’actualité et des envolées belliqueuses des représentants politiques de tous bords.