^

Notre classe

A Chambéry, les salariés de la CPAM en grève pour leurs conditions de travail

Mardi 13 novembre les travailleurs de la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) ont manifesté à l’appel des organisations syndicales CGT et FO, pour exprimer leur colère contre la dégradation des conditions de travail qui empirent d’année en année.

Les salariés brandissaient des banderoles et pancartes, chantant des slogans contre la suppression des postes. Devant l’agence de la CPAM à Chambéry les salariés ont exprimé leur colère contre la dégradation de leurs conditions de travail. Licenciements abusifs, fermetures des permanences et conditions de travail inhumaines, voila le lot quotidien de ces salariés.

Les organisations syndicales CGT et FO exigent l’arrêt immédiat des licenciements abusif de la part de leur employeur, des conditions de travail plus humaines et l’arrêt des politiques managériales de « terreur et intimidation » envers les employés.

Au mois d’avril dernier les salaries du site avaient déjà manifesté contre les suppressions d’emplois, menées au compte goutte notamment au travers du non remplacement du personnel partant en retraite. Une partie de l’encadrement s’était alors engagé à porter les revendications.
Le cas de la CPAM de Savoie est loin d’être isolé dans la fonction publique. La mise en mouvement de ces travailleurs est une démonstration de plus que la colère est bien présente, et que celle-ci doit être organisée nationalement autour d’un plan de bataille contre la casse des services publics, orchestrée par un gouvernement de combat qui apparaît chaque jour moins « invincible » que ce qu’il aimerait faire croire.

Photo : © Mai-Linh Nguyen-Stephan




Mots-clés

Sécurité sociale   /    Grève   /    Notre classe