^

Notre classe

Flicage sur internet

A Paris Nord, la SNCF veut ficher les « agents actifs sur les réseaux sociaux »

Un mail interne, envoyé aux référents Communication de la SNCF Paris Nord, annonce un fichage sans précédent à la SNCF. En plein mouvement social, la direction entend répertorier, avec nom et pseudo, des agents actifs sur les réseaux sociaux.

Crédits : DADO RUVIC / REUTERS

C’est un drôle de mail que les référent Communication de la SNCF Paris Nord ont reçus, ce 3 mai. En plein mouvement social contre la réforme ferroviaire, et alors que la mobilisation entame ses 13ème et 14ème jours de grève perlée, la direction entend tout simplement ficher les « agents actifs sur les réseaux sociaux », avec nom et éventuel pseudo, afin de « constituer une base de donnée ».

Alors que Paris Nord apparaît comme une des pointes avancées de la mobilisation cheminote, avec des assemblées générales décisionnaires et le vote d’un mouvement reconductible, la direction ne se cache pas. Consciente que les réseaux sociaux peuvent être un outil efficace pour la lutte, elle entend garder à l’oeil les cheminots les plus ouvertement engagé dans la bataille du rail.




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Surveillance   /    SNCF   /    Répression   /    Notre classe