^

Notre classe

Belle mobilisation

A Toulouse, plusieurs milliers de manifestants battent le pavé sous le signe de la convergence

Ce jeudi 19 avril, plusieurs milliers de manifestants se sont retrouvés, dans les rues de Toulouse, pour la journée nationale de mobilisation. Avec un cortège de cheminots massif et déterminé, la journée a été placée sous le signe de la convergence des différents secteurs.

Deux points de départ de cette manifestation étaient appelés, ce 19 avril à Toulouse. D’un côté, les cheminots et les postiers s’étaient donné rendez-vous devant la gare Matabiau tandis que, de l’autre, les étudiants – du Mirail, des lycées mais aussi de l’Université des sciences de Paul Sabatier - et les personnels de santé débutaient la manifestation à Arnaud Bernard. Au niveau de Jeanne d’Arc, la jonction des deux cortèges, dans une volonté de convergence affichée, a eu lieu et ce jusqu’à son terme au niveau du monument aux morts.

Le cortège cheminots, fort de plusieurs centaines de manifestants, a été clairement le moteur de la manifestation. Déterminés et combatifs, les cheminots ont défilé au rythme des slogans tels que le traditionnel « cheminots en colère, on va pas se laisser faire » ou bien encore « Guillaume Pépy au RMI ». Echaudés par la position inflexible de Macron, les cheminots toulousains passent un message clair : Si le président des riches affiche sa détermination, les cheminots en ont bien plus que lui, et entendent rester mobilisés jusqu’au retrait pur et simple de l’ensemble des réformes du ferroviaire.

Pour clôturer cette belle soirée de lutte, un concert de soutien à la grève des cheminots est organisé par l’intersyndicale. Un événement que les cheminots ont bien entendu appelé lors de la manifestation et qui promet de rassembler bien des secteurs en lutte ! De quoi poursuivre la construction de la convergence si importante pour enrayer les plans de Macron et de son gouvernement.




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Mirail   /    Grève   /    Toulouse   /    Université   /    La Poste   /    Notre classe