^

Politique

"Macron démission"

A Tours des lycéens mobilisés réprimés violemment par les forces de police !

A Tours, ce matin, ce sont plusieurs centaines de lycéens, entre 700 et 800, qui, après avoir bloqué leurs lycées, ont manifesté dans les rues de la ville. Les forces de police les ont violemment réprimés : plusieurs blessés par des tirs de LBD et des interpellations.

Une centaine de lycées étaient bloqués ce matin par des lycéens et lycéennes à l’appel de l’Unl contre le gouvernement Macron. Les lycéens qui ont bloqué leurs lycées ont affiché ouvertement leur soutien aux gilets jaunes et repris le mot d’ordre "Macron démission", à l’image des lycéens de Tours.

A Tours, ils étaient presque un millier à être mobilisés aujourd’hui. Les forces de police étaient elles aussi au rendez-vous ; et leur manifestation a fini par être violemment réprimée dans l’après midi.

Alors que les lycéens étaient rassemblés dans le centre ville, la police décide de charger et gazer les lycéens, qui filment l’interpellation d’un jeune homme de 16 ans. Pendant la charge des policiers, qui utilisent lacrymos et LBD40, plusieurs lycéens sont blessés, et d’autres très choqués par la violence de l’attaque.

Les lycéens mobilisés aujourd’hui appellent à rejoindre la manifestation de ce samedi 1er décembre aux côtés des Gilets jaunes. Les forces de police, bras droit de Macron, ont montré une nouvelle fois qu’ils n’hésiteront pas à réprimer la contestation qui gronde.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Jeunesse   /    Emmanuel Macron   /    Violences policières   /    Lycées   /    Répression   /    Politique