^

Politique

Solidarité !

Acte 4 : Les cheminots à genoux en soutien aux lycéens de Mantes le Jolie

A Saint Lazare, malgré les multiples provocations policières, le cortège des cheminots s’est arrêté de marcher pour se mettre à genoux, les mains derrière la tête, pour rendre hommage aux lycéens de Mantes la Jolie, victimes de répression policière.

Ce jeudi 7 décembre, les forces de police ont interpellé plus de 700 lycéens, dont 153 étaient de Mantes la Jolie. Une centaine de lycéens rassemblés sur un terrain vague, à genoux et les mains sur la tête. Face à la répression qui tente de casser le mouvement lycéen, c’est le soutien des cheminots et de tous les autres secteurs dont les jeunes ont besoin, aujourd’hui et dans la rue, pour faire reculer le gouvernement.




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Emmanuel Macron   /    Lycées   /    Politique