^

Politique

Violences policières

Acte VI : Blessée par une grenade lacrymogène, une gilet jaune raconte la précarité du métier d’aide à domicile

Pendant la manifestation de l'acte VI, une travailleuse dans l'aide ménagère a été blessée à la jambe par une grenade lacrymogène. C'est sa première manifestation, à l'âge de 56 ans. A l'écart des gaz lacrymo, elle nous raconte sa vie d'aide ménagère, la précarité subie au quotidien, et les prétendues aides de l'Etat qui fait semblant d'améliorer la situation. "Nous ne sommes pas infirmières, nous n'avons pas de statut… Notre métier doit être reconnu !".

Sur les 100 euros de prime d’activité :

J’ai été voir sur mon compte CAF, ils m’augmentent ma prime d’activité de 40 euros, et ils me baissent mes APL de 13 euros. J’y gagne quoi ?"

"J’ai pas honte de baisser le pantalon, je fais des ménages, des toilettes, j’ai l’habitude de baisser les pantalons des gens, et bien là c’est moi qui baisse mon pantalon, et j’emmerde Macron !"




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Politique