Monde

Pétition

Allemagne. L’extrême droite hors de l’université de Munich !

Publié le 31 mai 2016

Le tournant droitier actuel en Allemagne est arrivé aux universités aussi. Le parti d’extrême droite « Alternative pour l’Allemagne » (AfD) cherche à s’inscrire en tant qu’association étudiante dans les institutions d’enseignement supérieur. À l’Université Ludwig-Maximilians (LMU) de Munich, la direction de l’université est en train d’examiner la possibilité de lui donner l’autorisation. Cela lui donnerait le droit d’accéder aux amphis de l’université. Cette demande a été refusée dans un premier temps par « le Konvent » (le parlement étudiant qui n’a presque pas de droits) grâce à la protestation de plus de 40 activistes antiracistes.

L’université commémore intensivement l’héritage des frères Hans et Sophie Scholl qui ont été assassinés à cause de leur résistance contre le régime Nazi de l’Allemagne. C’est en ce sens qu’il est intolérable que l’AfD puisse propager sa politique raciste à l’université. La LMU devrait être un endroit sans racisme, sans sexisme, sans homophobie et transphobie et donc pas un endroit pour de l’AfD.

Mais la direction de l’université non seulement examine la possibilité de donner l’accès à l’extrême droite à l’université mais elle veut aussi retirer à la gauche sa reconnaissance en tant qu’association. Le groupe étudiant Waffen der Kritik (« les armes de la critique »), qui était à l’initiative des actions contre l’AfD, est ciblée par la direction et pourrait être expulsé de l’université. Il s’agit d’une question qui devrait être traitée par le « parlement étudiant ». Mais c’est maintenant la direction de LMU qui veut le décider et qui retire de cette façon le dernier droit du « parlement étudiant ». Au lieu de s’attaquer aux groupes d’extrême gauche, le rectorat devrait se prononcer contre les idées et le populisme de droite et refuser l’AfD.

Les signataires de cette pétition veulent une université démocratique. C’est pour cela que nous exigeons un parlement étudiant avec un mandat direct. Les étudiants eux-mêmes doivent décider qui a l’accès à leur université ou pas.

Nous exigeons :

- l’arrêt immédiat de l’examen de la demande de l’Alternative pour l’Allemagne
- une prise de distance claire vis-à-vis de l’AfD et de toutes les organisations qui s’y réfèrent
- un parlement universitaire qui ait le droit de traiter toute question politique à l’université

Pour signer la pétition  : https://www.change.org/p/hochschulleitung-der-lmu-keine-afd-an-der-lmu