^

Notre classe

Communiqué de SUD PTT

Alors qu’il stationnait sur un terre-plein, un facteur arrêté et mis en garde à vue

Nous relayons ci-dessous une vidéo filmant l'arrestation ainsi que le communiqué de SUD PTT quant à l’arrestation et la mise en garde-à-vue de l’un de leur collègues postiers de façon complètement injustifiée alors que celui-ci avait fait un arrêt sur un terre-plein, sans gêner la circulation.

Arrestation inacceptable d’un facteur

Ce lundi 25 juin en face d’un bureau de Poste Place des terreaux à Lyon, un facteur a subi un dérapage violent de policiers municipaux, alors qu’il avait fait un arrêt sur un terre-plein sans gêner la circulation… A n’y rien comprendre, surtout quand cela finit par l’arrestation et le placement en garde-à-vue de notre collègue ! Nous n’osons imaginer que la couleur de la peau de ce dernier ait une incidence dans cette affaire, dans cette ville où le Maire est un proche de Gérard Collomb, ancien Maire et actuel ministre de l’Intérieur. Il est à souligner que l’activité de l’extrême-droite, notamment à travers les identitaires, est particulièrement soutenue.

Sans se hâter dans les conclusions de cette affaire affligeante et grave, on peut tout de même s’interroger sur la capacité de l’Etat à participer directement à une repression intolérable de travailleur-se-s agissant pour le compte du service publique. Service d’autant plus difficile à rendre pour le personnel de la Poste qui subit des réorganisations permanentes et un rythme de plusieurs suppressions d’emplois par an.

Dans cette affaire, SUD Poste 69 a exigé que la Poste assiste notre collègue et assume ses responsabilités.

La fédération SUD PTT s’indigne de cet acte de violence particulièrement choquant pour tout le personnel de la Poste et exige que Philippe Wahl, le PDG, ou Yves Desjacques, le DRH, le condamnent publiquement.

Paris, le 29 juin 2018

Crédits photo : CC BY-SA Alexandre Duret-Lutz




Mots-clés

La Poste   /    Répression   /    Notre classe