^

Politique

Nouveau monde de l’ancien nouveau monde ?

Après l’affaire Benalla, le copain de promo de Macron chargé de remettre en ordre l’Élysée

Macron, embourbé dans une sérieuse crise depuis l’affaire Benalla tente le coup de com’ avec l’embauche d’un directeur général des services à l’Élysée pour remettre tout ce petit monde de barbouzerie et de copinage en ordre. Un arbre qui cache la forêt d’autant plus ironique que Jérôme Rivoisy n’est autre qu’un camarade de classe de Macron.

Crédits photo : MAXPPP

Jérôme Rivoisy, voilà le nom du nouveau directeur général des services qui a la lourde tâche de « remettre en ordre l’Elysée ». Il s’agit donc du nouveau paravent de Macron pour que ce dernier puisse se refaire une santé après la révélation des multiples affaires concernant son gouvernement « exemplaire » et ses proches collaborateurs.

Si du côté de son programme Macron tente de jouer la carte du volet social avec le plan pauvreté, c’est aussi le coup de la refonte démocratique que Macron tente de jouer. Avec en supplément le projet d’une restructuration de toute son équipe de communication.

La fonction présidentielle, avec ses lots de privilèges, copinages et barbouzeries, ayant été plus qu’égratignée dans cette affaire, le rôle de Rivoisy sera notamment de « mettre en place des procédures transparentes » selon des proches de Macron.

L’ironie dans tout ça, c’est que l’homme chargé de marquer une rupture avec la république des copinages à laquelle Macron est désormais associé, n’est autre qu’un de ses copains de promo de l’ENA, qui a ensuite travaillé à l’inspection générale des finances, où Macron a aussi eu des places. « Moraliser » la vie politique ou limiter la diffusion au grand public de ce genre de « dysfonctionnement », comme dirait Macron ? La question ne se pose pas tant ces affaires font système dans leur démocratie.




Mots-clés

Affaire Benalla   /    Emmanuel Macron   /    Politique