^

Genres et Sexualités

« Une tenue indécente »

Arabie Saoudite. Une femme arrêtée pour s’être promenée en mini jupe sur un site historique

Son crime ? Avoir posté une vidéo d’elle entrain de se promener en jupe, bras, jambes et tête nus, sur un site historique du royaume wahhabite. La vidéo a vite fait le tour du web. Suites aux réactions vives condamnant l’acte de la jeune femme, les autorités n’ont pas tardé à lancer un avis de recherche. Désormais arrêtée, elle risque des poursuites judiciaires.

Une jeune femme a été arrêtée depuis qu’une vidéo où on la voit se promener sans voile, en minijupe, un tee-shirt dévoilant son nombril, dans un fort historique à Ushaiqer, un village situé à 200 km au nord-ouest de la capitale Ryad, circule sur internet. Un acte jugé de « blasphème », de provocation, par beaucoup alors même que les femmes sont tenues par les lois du pays d’être couvertes dans l’espace public. Suite à la publication de la vidéo, les autorités ont retrouvé la jeune femme qui a été longuement interrogée.

Elle risque désormais des poursuites judiciaires dont on ne connaît pas la teneur pour s’être baladé en jupe. Une situation que certains internautes dénoncent. En effet, la jeune femme, accusée violemment, a également reçu le soutien de plusieurs internautes, qui voient dans son geste un acte de rébellion contre la société ultra-conservatrice saoudienne. Une société saoudienne où, outre les codes vestimentaires, les femmes sont soumises à des règles patriarcales très dures : interdiction de conduire une voiture, obligation d’avoir un tuteur masculin pour travailler, voyage ou étudier.

Une situation des droits des femmes que les saoudiennes contestent de plus en plus pour obtenir notamment le droit de conduire. Elles ont aussi obtenu le 5 mai dernier l’autorisation par décret royal d’effectuer différentes démarches administratives en l’absence de tout tuteur.