^

Notre classe

Assez de vies broyées

Arcelor Mittal : des ouvriers intoxiqués au monoxyde de carbone

Ce mardi, deux ouvriers d'une des aciéries d'ArcelorMittal ont du être transporté d'urgence dans des centres hospitaliers suite à une intoxication au monoxyde carbone.

Crédit photo : Philippe Huguen / AFP

Au moment de l’incident, huit ouvriers étaient présents sur la zone impactée par l’intoxication au monoxyde carbone. Deux d’entre eux sont actuellement gravement intoxiqués et ont été respectivement envoyés dans deux centres hospitaliers. Les raisons de cette intoxication sont encore méconnues.

L’accident vient s’ajouter à une longue liste d’accident, parfois mortels, qui se produisent régulièrement à Arcelor Mittal, la multinationale de l’industrie sidérurgique. En effet, chaque année plusieurs travailleurs d’ArcelorMittal décèdent suite à des accidents de travail dans un secteur où les dangers sont multiples.

Mais si ces accidents, tout comme cette intoxication au monoxyde de carbone, sont récurrents et parfois mortels, c’est avant tout en raison des mesures de sécurité très souvent bafouées au nom de la productivité. A cela s’ajoute la précarisation accélérée des conditions de travail des employés et la réduction des effectifs. Des conditions imposées par le patronat qui mettent en danger la vie des travailleurs.

Face à ce nouveau drame dans lequel se joue la santé de plusieurs ouvriers, les travailleurs du site sont en droit d’exiger que soit menée une véritable enquête, tout comme d’avoir un droit de regard et de contrôle sur la qualité du matériel et des équipements de sécurité.