^

Monde

Violences policières à Buenos Aires

[DIRECT] Argentine : Énorme répression lors de la manifestation contre la réforme des retraites

La police de la ville de Buenos Aires est en train de réprimer très durement l’énorme manifestation qui a lieu devant le Congrès de Buenos Aires pour empêcher le vote de la contre-réforme des retraites que veut faire passer le gouvernement.

Jeudi dernier, le gouvernement de droite argentin avait été contraint de reporter la séance parlementaire au cours de laquelle le gouvernement voulait faire passer sa contre-réforme des retraites suite à la mobilisation de l’opposition de gauche dans la rue. La séance avait été reportée à ce lundi. En réponse, une nouvelle journée de mobilisation a eu lieu aujourd’hui et la police a réprimé très durement.

A partir de 14h, heure de début de la session parlementaire, la police a commencé à réprimer la manifestation de manière extrêmement violente, du jamais vu à Buenos Aires depuis plusieurs années. Il y a quelques instants, la police de la ville de Buenos Aires est passée de la répression à la chasse aux manifestants avec des gaz lacrymogènes et des tirs de balle en caoutchouc. Il y aurait des dizaines de détenus, plus de quarante, dont le travailleur et syndicaliste de Foetra (téléphonie) Carlos Artacho, dirigeant ouvrier au sein du Partido de los Trabajadores Socialistas blessé et arrêté suite à cette très forte journée de mobilisation et de grève contre la réforme des retraites.

Depuis notre média, nous exigeons la liberté pour tous les détenus de ce 18 décembre marqué par une énorme répression en Argentine.




Mots-clés

Argentine   /    Monde