^

Monde

Les nôtres

Argentine. Tragique décès de nos camarades Laura Rimedio et Ezequiel Castro

Les jeunes militants du PTS de la région de La Plata, dans la province de Buenos Aires, Laura Rimedio et Ezequiel Castro sont décédés suite à un accident domestique : alors qu’ils dormaient une fuite de gaz a entrainé leur mort ; l’autre camarade qui se trouvait avec eux, Federico Rotelle, se bat actuellement pour sa vie.

Laura, Ezequiel et Federico étaient partis le weekend à Olivarria et à Azul, dans la province de Buenos Aires, pour rencontrer et se réunir avec des sympathisants du Parti des Travailleurs Socialistes (PTS) et du Frente de Izquierda y de los Trabajadores (le Front de Gauche et des Travailleurs) dans le cadre de la campagne électorale parlementaire.

Laura Rimedio était déléguée syndicale de ATE-ARBA, une figure de l’opposition classiste dans le syndicat et Ezequiel Castro était délégué syndical dans le lycée où il travaillait et faisait partie de la direction du syndicat des enseignants de la ville d’Ensenada.

Les trois ont commencé à militer dans le PTS depuis très jeunes dans la Faculté de Sciences Humaines de La Plata, où Laura étudiait l’Histoire et Ezequiel la Sociologie. A partir de ce moment, ils ont embrassé la cause du militantisme révolutionnaire, auquel ils ont dédié avec passion et joie, plus d’une décennie de leurs jeunes vies.

La tragique nouvelle du décès de Laura et Ezequiel se fit connaître dimanche, à la tombée de la nuit, choquant tous leurs camarades. Federico, quant à lui, se trouve à l’hôpital, dans un état très grave.

Au moment où l’on suit l’évolution de Federico, un groupe de militants de La Plata est en voyage à Olivarria pour accompagner sa famille ainsi que celles de Laura et Ezequiel dans ce moment difficile.

A peine la nouvelle connue, le PTS a reçu les condoléances de dirigeants nationaux et régionaux du Parti Ouvrier, de Izquierda Socialista, du Frente Popular Darío Santillán, du PCR, de Rompiendo Cadenas, de MST, de la Juventud Guevarista, du Nuevo MAS, Izquierda Revolucionaria et María del Carmen Verdú de Correpi. Aussi ont envoyé leurs condoléances les sections de Suteba Ensenada et La Plata, entre autres.

Laura et Ezequiel à toujours dans notre lutte pour le socialisme ! Force Federico !




Mots-clés

Argentine   /    FIT   /    Monde