^

Société

Mantes-La-Jolie

Arrêtée par la police pour avoir lancé… une pomme de terre

Une femme d’une cinquantaine d’années a passé une nuit entière en garde à vue dans les locaux du commissariat de Mantes-La-Jolie. Elle avait simplement jeté une pomme de terre par la fenêtre.

Ce mardi 4 avril, alors que les policiers effectuent un contrôle dans le quartier de Val Fourré à Mantes-la-Jolie, une femme jette une pomme de terre par la fenêtre, apparemment en leur direction. Le projectile ne touche personne mais les policiers choisissent malgré tout d’aller l’interpeller et de la placer une nuit entière en garde à vue.

C’est donc une sanction largement démesurée et injustifiée mais qui est à l’image de la terreur que cherche à faire régner la police dans les quartiers populaires : contrôles au faciès, harcèlement, arrestations arbitraires. On ne sait pas si la femme a délibérément jeté la pomme de terre sur les policiers, mais peut-être était-ce un acte d’exaspération face à cet arbitraire policier. Elle en aura malgré tout été victime une nouvelle fois.




Mots-clés

Répression   /    Société