^

Politique

Affaire Benalla

Benalla dit mériter une « médaille » : « je suis fier de ce que j’ai fait »

Le Monde a pu consulter l’interrogatoire d’Alexandre Benalla du 5 octobre. On y apprend notamment que face aux juges Benalla se dit « fier » de ce qu'il a fait, qualifiant les violences qu'il a commises de « chamaillerie », et estime même mériter une « médaille » pour son « acte citoyen. »

Crédit photo : Bertrand GUAY / AFP

Dans un article paru ce jour le Monde dévoile des extraits de l’interrogatoire de Benalla face aux juges. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alexandre Benalla était plutôt confiant au cours de son audition. Il justifie sa violence en déclarant : « C’était la guerre civile. » Trois cendriers qui volent et des manifestants non armés, voilà la guerre civile pour Benalla !
Heureusement, le « bon citoyen » Benalla, qui a déclaré aux juges qu’il méritait une « médaille », n’écoute que son instinct : « J’ai fait mon devoir de citoyen...Si c’était à refaire, je le referais de la même façon. Je suis fier de ce que j’ai fait. » .

Et quant aux violences commises envers les manifestants ? Une « chamaillerie » selon Benalla !Il n’aurait pas frappé le manifestant mais l’aurait simplement « tenu fermement » – bien que les vidéos prouvent le contraire.
Certes, mais les coups portés, qu’on voit sur la vidéo ? Sa main serait juste « arrivée comme ça et elle a atterri entre son oreille et son épaule (du manifestant). Mon but était de le saisir, pas de lui mettre un coup ».
Bon, bon, mais quid du coup de pied dans le ventre sur le manifestant à terre qu’on voit sur la vidéo ? « J’ai trébuché sur lui » déclare Benalla. Ah, décidément quel maladroit ce pauvre Benalla, à glisser sur des manifestants ! Il affirme avoir simplement « effleuré » le torse du manifestant « avec la pointe de (son) pied » - on imagine que c’était pour détendre l’homme à terre en lui faisant quelques chatouilles.

Quant aux multiples vidéos qui font état des violences commises par Benalla, ce dernier déclare avec aplomb : « Apparemment des vidéastes se sont pris de passion pour Alexandre Benalla ce 1er mai. »

Une chose est certaine, la « passion pour Alexandre Benalla » n’est pas près de se terminer.




Mots-clés

Affaire Benalla   /    Politique