^

Jeunesse

Plan Vidal

Bordeaux. Journée de mobilisation réussie avec 300 étudiants en assemblée générale

Ce jeudi 8 mars, à l'Université de Bordeaux Victoire, plus de 300 étudiants se sont rassemblés en assemblée générale. Quelques jours après la répression musclée et l'évacuation de l'occupation d'un amphithéâtre par les CRS, la détermination des étudiants en lutte n'est pas entamée !

Forte mobilisation des étudiants ce jeudi, à la suite de la répression de mardi soir où d’ignobles violences de la part de la police ont été commises envers les étudiants. La journée commence dès 9h par une réunion appelée par le collège des sciences de l’homme, qui affirme son soutien aux mobilisations des étudiants, et une importante partie du corps enseignant pour débattre des événements ; une partie des revendications des étudiants sont acceptées par le collège.

L’université ré-ouvre ensuite ses portes à 10h30 après une journée de fermeture suite aux événements de mardi soir, ce qui n’empêche pas plus de 300 étudiants de répondre à l’appel d’AG relayé par le collectif de doctorants Marcel Mauss. Ainsi, se joignent à la mobilisation beaucoup de nouveaux étudiants choqués par l’intervention des forces de répression. La présidence de la faculté fait alors savoir à l’assemblée que l’amphithéâtre Gintrac sera mis à la disposition de la mobilisation tous les jours du lundi au vendredi, de 8H30 à 19h30 à condition qu’il ne soit pas occupé la nuit ; la direction étant obligée de faire des concessions au mouvement suite à la réaction d’indignation des étudiants et professeurs ainsi qu’à l’ampleur médiatique de l’intervention.

À 13h30, l’amphi Gintrac est ouvert pour la mobilisation, l’assemblée générale s’y déplace et poursuit les discussions –l’amphi est au bord de la rupture- qui portent autour des questions d’organisation mais aussi des questions politiques. Voici les propositions soumises au vote et acceptées :

  •  Le refus de se soumettre au contrôle d’identité exigé pour accéder au campus de la Victoire ;
  •  AG décisionnaires tous les mardis à 12h30 et tous les jeudis à 17h30 dans l’amphithéâtre Gintrac ;
  •  « Une AG n’est pas liée par une décision votée lors d’une AG antérieure » ;
  •  « Faire de la communication sur les violences policières le soir du 6 mars, photos et témoignages à l’appui » ;
  •  Un cortège d’étudiant.e.s rejoindra les militant.e.s SUD Rail le 14 mars pour les soutenir et tracter
    compte rendu détaillé

    L’assemblé générale de Bordeaux Victoire commence donc à se structurer et nous invitons tous les étudiants et travailleurs à rejoindre ces AG.




    Mots-clés

    Plan Etudiants   /    Sélection à l’université   /    Grève   /    Bordeaux   /    Université   /    Jeunesse