^

Société

Tribune libre

Bordeaux. Nous voulons la gratuité des transports pour tous.

Le 21 octobre 2016 une délibération dit de « tarification solidaire » a été votée à l’unanimité moins 6 abstentions à Bordeaux Métropole qui programme la suppression de la gratuité des transports pour les plus démunis en 2018. Cette tarification solidaire est une avancée pour nombre de ménages qui se verront appliquer des tarifs plus adaptés à leurs revenus. Mais cette tarification sociale ne peut pas se faire au détriment de ceux qui pénalisés par le chômage de masse, bénéficient déjà de la gratuité.

Défendons la gratuité !

Cette gratuité dont bénéficie les Bordelais avait été obtenue en 1995 par la lutte des associations de chômeurs parce qu’elles considéraient que le transport était un droit pour tous. Or à l’époque beaucoup étaient exclus de ce droit fondamental. Les actions reprenaient comme revendication la « gratuité pour tous » qui est totalement d’actualité aujourd’hui puisqu’elle se pratique dans beaucoup de villes en France, ( Libourne, Chateauroux ,…)

Pourquoi pas à Bordeaux !

Alain Juppé et la droite libérale dirige Bordeaux Métropole. Idéologiquement, leur conception est de détruire la gratuité. Un pas de plus vers la marchandisation de toute l’économie capitaliste qui lamine l’ensemble des services publics.
C’est dans cette logique que les mêmes ( Droite, PS, EELV) votent chaque année des augmentations de tarifs des transports qui pénalisent les ménages les plus fragiles. Seul six élus PC se sont abstenus. Dans la réalité, sous couvert d’extension de tarification solidaire, ces élus font payer au plus pauvres l’extension des pourcentages de réduction aux autres catégories sociales.

Leur justice sociale c’est de faire payer les pauvres à la place des riches. Belle solidarité à Bordeaux ...
Le transport est un droit ! Bouger c’est la vie !




Mots-clés

Bordeaux   /    Société