Politique

On est toujours là !

Bordeaux : une manifestation trop vite remballée

Publié le 5 juillet 2016

Mardi 5 juillet, jour où le texte du projet de loi est passé au parlement et en vue d’une nouvelle utilisation du 49.3, s’est tenue la 12ème journée de mobilisation contre la loi El Khomri. Le mouvement, contre toute attente, est loin d’être retombé, bien que la manifestation ait été un peu trop vite remballée.

Correspondant

À Bordeaux, par une belle journée ensoleillée, une nouvelle manifestation a eu lieu dans le cadre de la lutte contre la loi de travail. 3500 personnes ont défilé depuis la place de la république jusqu’à la place Pey-Berland, en passant par la rue du Cursol et le cours Pasteur, pour finir avec un pique-nique revendicatif organisé par l’Union Départementale Gironde.

Tout s’est déroulé dans le calme, avec une ambiance conviviale et festive. Les forces de l’ordre se sont fait discrètes et la manifestation n’a pas duré une heure. Les manifestants ont commencé à quitter les lieux peu de temps après être arrivés à la place Pey Berland, pendant que l’UD préparait son pique-nique, qui n’a eu qu’un maigre succès.

Étaient présents dans la manifestation les syndicats CGT, SUD, CNT et le syndicat étudient FIDL, les organisations politiques habituellement présentes depuis le début de la mobilisation comme LO, le NPA et dans une moindre mesure le PCF. Malgré le faible nombre de manifestants présents aujourd’hui à Bordeaux, le nouveau recours au 49.3 dans le parlement sonne comme une provocation et ne passera pas inaperçu chez les classes populaires. C’est désormais à nous, l’ensemble des travailleurs, de faire bouger d’une fois pour toutes la bureaucratie syndicale, si on veut faire reculer le gouvernement.