^

Notre classe

Les personnels soignants mobilisés

CHU de Toulouse. Après des mois de luttes, un rassemblement réussi devant l’hôpital Purpan

Aujourd’hui, jeudi 12 avril, a eu lieu un rassemblement à l’hôpital Purpan sur le passage du tramway, appelé par la CGT et SUD, pour un rassemblement de toutes les colères.

Cet après-midi vers 14 heures, a eu lieu un rassemblement au niveau du tramway Purpan a coté du CHU de Toulouse. Cette action a réuni différents services du CHU, ainsi que les soignants, pour protester contre la casse des hôpitaux publics en France. Les travailleurs pointent du doigt la baisse constante des effectifs alors même que les usagers sont de plus en plus nombreux. L’Etat désorganise les services depuis déjà quelques années et cela se fait ressentir de plus en plus au niveau de la charge de travail pour les soignants de tous les services confondus. Ainsi ces derniers tirent la sonnette d’alarme sur les dégradations des conditions de travail. La CFDT s’est jointe à la mobilisation, avec les soignants et les autres syndicats, pour porter encore plus fort une mobilisation qui défend nos services publics et les conditions dramatiques des soignants et des usagers.

Macron, pour désamorcer la colère des CHUs en France, est parti à la rencontre des soignants à Rouen. Mais face à lui, les soignants n’en démordent pas et exigent des moyens importants pour améliorer grandement la qualité des soins apportés aux patients. Le chef de l’état souligne « le manque de moyens et appelle au bon sens » des travailleurs des hôpitaux. Leur réponse ne s’est pas faite attendre puisque, depuis quelques jours, tourne sur les réseaux sociaux une publication qui pointe du doigt le mépris du gouvernement qui préfère financer la répression contre les travailleurs, les étudiants et les manifestants à Notre Dame Des Landes.

Ainsi, les Chu Leaks et le #RéanimeTonHosto, mis en avant par les agents grévistes du Chu de Toulouse, montrent des situations de plus en plus difficiles pour un travail ayant pour but de rendre service à la collectivité. Aujourd’hui, les conséquences de l’austérité dans la santé à Toulouse entraînent différents services à faire grève : le service 801 qui transporte le sang, le pôle traumatologie orthopédie immunologie, les brancardiers et la maternité. Les sages femmes et auxiliaires de puériculture de la maternité Paule Viguier soulignent leurs fatigue extrême alors même que leur direction refuse et recule leurs congés. Elles sont à bout de nerfs tandis que la direction ne se prive pas de prendre des vacances.

La convergence des luttes, le moyen de gagner contre Macron et son monde

Ce mardi déjà, la convergence des luttes avait lieu entre différents secteurs avec la participation des grévistes du CHU, lors du meeting concert prévu à l’université du Mirail à Toulouse. Plus de 600 personnes étaient présentes ce soir là. Des étudiants, des enseignants et des travailleurs de différents secteurs, se sont réunis pour discuter ensemble des problématiques de chaque secteur, mais surtout pour créer un lien entre eux. Une opposition claire contre Macron et son monde qui s’est affirmée durant une soirée emblématique et porteuse de lutte commune. Le macronisme hyper libéralisé et sans gêne contre les travailleurs, donne la possibilité d’une jonction entre toutes et tous pour contrer la casse des services publics et la casse du code du travail en général.




Mots-clés

secteur santé   /    Grève   /    Toulouse   /    Notre classe