^

Notre classe

Répression syndicale

Ce 7 septembre, tous à Lyon pour soutenir Christelle, cheminote menacée de licenciement

La répression contre les grévistes à la SNCF se poursuit. Ce 7 septembre, Christelle, cheminote syndiquée à Sud Rail, est convoquée à un conseil disciplinaire, à la tour Incity de Lyon. Un rassemblement de soutien sera organisé au pied de la tour.

Depuis la fin du « premier round » de la bataille du rail, les conseils de disciplines se multiplient à la SNCF. Déjà plus d’une vingtaine de grévistes, pour la plupart syndiqué à la CGT et Sud Rail, subissent les foudres de la direction, bien décidé à mater toutes résistances. C’est le cas de Christelle, cheminote de Lyon, qui est convoquée ce 7 septembre, à la tour Incity.

La direction réclame la radiation des cadres, l’équivalent à un licenciement dans le secteur public, de Christelle, militante à Sud Rail. Dans les faits, Christelle aurait simplement « invectivé un supérieur hiérarchique un jour de grève », selon Bruno Poncet, secrétaire fédéral de l’organisation syndicale. Il est donc clair que la direction de la SNCF cherche tout les prétextes, même les plus minimes, pour faire des exemples, en épinglant et sanctionnant les cheminotes et cheminots combattif.

Après le rassemblement de soutien réussi, le 4 septembre dernier à Bordeaux, ou 400 cheminots et soutiens se sont mobilisés pour Laurent, cheminot lui aussi réprimé par la direction de la SNCF, il s’agit d’afficher à nouveau une solidarité sans faille avec Christelle et tou.te.s les grévistes réprimés. Pour ce faire, un rassemblement est prévu au pied de la tour Incity de Lyon ce 7 septembre, à partir de midi. Il s’agit d’être un maximum nombreux, pour démontré à la direction de la SNCF que la bataille du rail, malgré les coups de boutoir de la répression, est tout sauf terminée.




Mots-clés

Bataille du rail   /    SUD-Rail   /    Lyon   /    SNCF   /    Répression   /    Notre classe