^

Notre classe

31ème jour de grève

Ce jeudi midi, tous en soutien aux grévistes de l’hôtel Campanile Tour Eiffel !

Nous relayons ci-dessous l'appel de la CGT Hôtels de Prestige et Economiques à soutenir les grévistes de l'hôtel Campanile Tour Eiffel, par un rassemblement ce jeudi à midi.

Rassemblement de soutien aux grévistes de l’hôtel Campanile Tour Eiffel

Jeudi 15 juin à 12h, tous au siège du Louvre Hotels Group !
Ce sera le 31ème jour de grève au Campanile Tour Eiffel
Jin Jiang International doit négocier !

Les grévistes du Campanile Tour Eiffel toujours déterminé-e-s ne lâcheront rien !

En grève illimitée depuis le vendredi 16 mai 2017 à 9h, les salariés du Campanile Tour Eiffel 30 rue St Charles 75015 PARIS, continuent leur mouvement.

Ils manifesteront ce jeudi 15 juin 2017 à 12 h précises devant le siège de Louvre Hotels Group.

Une nouvelle occasion de se faire entendre par la direction de Louvre Hotels Group qui pour l’instant fait la sourde oreille !

Alors que Louvre Hotels Group se présente comme un « modèle de dialogue social », son objectif depuis un an est clair : casser l’équipe du Campanile Tour Eiffel pour éviter que la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes ne s’étende à d’autres hôtels.

Mais, comme l’an dernier, Louvre Hotels Group n’a pas pris la mesure du mécontentement des salariés.

Avec leur syndicat CGT HPE, les salariés revendiquent :

- 100% du 13ème mois de salaire dès 2017 et non en 2020. Après avoir obtenu 75% du 13ème mois lors de la grève de 2016, la direction qui a été contrainte de généraliser le 13ème mois à toutes ses filiales sur 4 ans, a voulu punir nos camarades en reculant à 2020 les 100%.

- le refus de la modulation du temps de travail pour les temps partiels.

- l’augmentation du temps de travail des femmes de chambres (internalisées grâce à la grève de 2016) de 25 à 30 heures par semaine, au lieu de privilégier de nouvelles embauches avec des contrats précaires.

- l’arrêt des pressions permanentes sur les femmes de chambres à qui on demande de dépointer puis de retourner travailler (digne de la sous-traitance !).

- la mise en place d’une prime d’ancienneté, d’une prime de nuit de 25 € par nuit travaillée, d’une prime d’habillage de 230 € par an comme dans les 4 hôtels de l’ancien pôle luxe

- l’arrêt des pressions, du mauvais traitement et du harcèlement contre les syndiqués CGT qui ont mené la grève victorieuse de l’an dernier : Alors que notre collègue veilleur de nuit, syndiqué CGT, demande depuis longtemps, pour des raisons de santé, à travailler en journée, la direction qui a créé un poste de jour a préféré embaucher une personne externe à l’hôtel pour ne pas satisfaire la demande de notre camarade. Depuis un an la sous-directrice (syndiquée CGT) est mise à l’écart ; l’accès au bureau de la directrice et à la boite manager lui sont interdits ! On lui refuse tout échange constructif. Un autre élu CGT subit des pressions permanentes.

La CGT-HPE appelle à des rassemblements de solidarité devant les hôtels Campanile. Jin Jiang International doit négocier !

4 ème Rassemblement de solidarité devant le siège du Louvre Hotels Group, 50 place de l’Ellipse La Défense

Métro-RER La Défense puis continuer derrière la Grande Arche

Jeudi 15 juin à 12H

Venez nombreux-ses les soutenir




Mots-clés

Grève   /    Notre classe