^

Notre classe

Suite au reportage « cash investigation » sur Lidl

« Cela se passe exactement de la même façon au sein des entrepôts Simply market »

La CGT Simply Market logistique Amiens a publié un communiqué suite à l’émission de France 2 « cash investigation » sur les conditions de travail à Lidl. Le syndicat approuve le reportage et dénonce des conditions similaires à Simply Market, du groupe Auchan.

Crédit photo : Radio France - Rosalie Lafarge

Communiqué suite à l’émission de France 2 « cash investigation »

La CGT Simply market logistique Amiens, tient à féliciter et remercier la journaliste Elise Lucet et toute son équipe de cash investigation suite à la diffusion du reportage intitulé « travail ton univers impitoyable », la réalité de ce que vit le personnel de Lidl dans ce reportage nous a logiquement interpellé et concerné, car cela se passe exactement de la même façon au sein des entrepôts Simply market (groupe Auchan), la vie montrait des préparateurs de commande qui se doivent de fonctionner comme des robots deshumanisant le travail et le salarié privé de sa liberté de penser son travail et de juste suivre « le GPS » (comme le dit le dirigeant de Lidl dans le reportage, mais aussi notre direction qui a employée exactement les mêmes termes), tout ça pour un gain exclusif de productivité et de fiabilité, mais rien pour le salarié bien au contraire.

Cela reflète ce que vivent les salariés de tous les entrepôts de France et nous nous sommes particulièrement reconnu dans ce reportage, ou l’ont montré les cadences infernales imposées, l’impact sur la santé physique, mais aussi le poids moral mis sur les responsables qui le transfert sur les salariés, sans parler des fins de missions quand il y a un petit pépin physique, tout ça nous a plus que parlé car nous n’avons de cesse de le dénoncer, et encore tout n’est pas démontré, l’état pitoyable de certains entrepôts la cohabitation avec les souris, les rats et les chats ne sont pas démontré, mais que cela soit montré sur le service public en prime time c’est fort et courageux de la part de l’équipe de cash investigation, la grande distribution est les millions d’euros qu’elle brasse ainsi que les milliers de salariés qu’elle emploi bénéficie de bon très bon traitement médiatique en général.

Mais grâce à ce reportage l’opinion publique ne peut pas dire, je ne savais pas, les gens se tuent moralement et parfois physiquement pour que le consommateur ne manque surtout pas d’un produit qu’il a envi et quand il en a envi, la course aux clients aux parts de marché a un impact sur toute la chaine de distribution, et ses salariés.

Ce que nous avons vu était exactement le reflet de ce que vivent nos collaborateurs au sein de notre entreprise, cela nous a touché car cette réalité de la journée de nos collègues n’est que trop rarement dévoilé, ce sentiment de regarder un journalisme d’enquête réelle non détourné qui est juste de montrer la vie, la vraie vie des gens, ce qui est très rare, la dernière fois qu’un reportage a été aussi bon et réel il a été césarisé et il s’appelait « merci patron », des journalistes qui prennent tous les risques et décident de vivre ce que nous vivons et le mettre au grand jour à disposition du grand public.

Nous ne pouvons donc rester muets, et donc nous apportons un grand merci et toutes nos félicitations à Elise Lucet pour ces propos et démonstration face au dirigeant de Lidl qui comme pour notre entreprise sont dans un déni permanent devant les évidences, et son équipe de cash investigation, pour ce reportage.

La CGT Simply logistique Amiens




Mots-clés

Amiens   /    souffrance au travail   /    Précarité   /    CGT   /    Notre classe