Section

Culture et Sport

Culture de l'austérité. Liquidation de l'ARIAM et disparition du Festival d'île de France

Culture de l’austérité. Liquidation de l’ARIAM et disparition du Festival d’île de France

Le Festival d’île de France, qui existait depuis 40 ans, employait 8 salariés et de nombreux intermittents, est menacé de disparition pure et simple après que ses subventions se sont vues réduites de 68% par l’exécutif du conseil régional. A l’annonce de cette nouvelle mise à mort austéritaire, est venue s’ajouter une autre sous la forme d’une réduction drastique de la subvention de l’ARIAM (association régionale d’intervention et d’actions musicales), synonyme de disparition complète selon le communiqué des salariés de la structure.

A ne pas manquer. Les artistes hip-hop en concert pour Adama Traoré

#JusticePourAdama

A ne pas manquer. Les artistes hip-hop en concert pour Adama Traoré

Le jeudi 2 février à 20h, le comité « Justice pour Adama » ainsi que de nombreux artistes de la scène hip-hop organisent un concert au théâtre la Cigale, en soutien à la famille Traoré. Face à l’acharnement de la justice, de la mairie et des forces de l’ordre locales, la mobilisation continue.

« Tintin au pays des soviets » : quand l'escroquerie colorisée remplace l'escroquerie en noir et blanc

Un cadeau empoisonné pour le 100ème anniversaire de la révolution d’octobre

« Tintin au pays des soviets » : quand l’escroquerie colorisée remplace l’escroquerie en noir et blanc

La société de droit belge (Casterman et Moulinsart SA), qui exploite commercialement l’œuvre d’Hergé a sorti, ce mercredi 11 janvier, la première version colorisée de « Tintin au pays des soviets ». Avant même que ne se ferme la honteuse exposition « Hergé » du Grand Palais http://www.revolutionpermanente.fr/Exposition-Herge-au-Grand-Palais-le-passe-nazi-et-antisemite-du-papa-de-Tintin-totalement-efface , on assiste à une offensive idéologique des médias français pour présenter comme un chef d’œuvre conservant toute son actualité, la grossière tentative d’Hergé de 1929 - 1930. Ce dernier, sur ordre de son maître à penser, le fasciste abbé Wallez, avait fait paraître dans le journal de la jeunesse, « Le petit vingtième », la première version de « Tintin au pays des soviets ». Violemment anti-communiste, celle-ci n’avait qu’un seul but : imputer les crimes du stalinisme, qui commençaient à être connus à l’étranger à la fin des années 20, au communisme.

Le rallye Dakar : toujours aussi rétrograde et meurtrier

« 500 connards sur la ligne de départ – 500 couillons dans leurs camions … »

Le rallye Dakar : toujours aussi rétrograde et meurtrier

Cette 38ème édition du rallye Dakar, débutée le 3 janvier, ne déroge pas à la règle : celle de semer la mort sur sa route. En effet, alors qu’au prologue du départ, à Buenos Aires une voiture a fait une sortie de piste percutant plusieurs spectateurs dont trois ont été grièvement blessés, deux autres personnes ont également perdue la vie. Ainsi, un spectateur bolivien et un automobiliste rentré dans une collision avec un camion d’assistance de la course viennent alourdir le bilan.

Lignes de couleurs. Les artistes africains-américains de 1865 à nos jours

The Color Line. Derniers jours pour voir l’expo

Lignes de couleurs. Les artistes africains-américains de 1865 à nos jours

Le Musée du Quai Branly propose une reconstruction de l’histoire l’art africain-américain de 1865 à nos jours, à partir des poteries et des céramiques de l’esclave David Drake, surnommé « Dave the potter », jusqu’aux « Black nudes » de Mickalene Thomas en passant par la « Harlem Renaissance » des années 1920, David Hammons, Jean-Michel Basquiat et bien d’autres. Jusqu’au 15 janvier.

Passengers : plate romance dans un emballage de science fiction

Il est encore temps de ne pas aller voir le film…

Passengers : plate romance dans un emballage de science fiction

Le dernier film du norvégien Morten Tyldum (Imitation Game), auquel près de 120 millions de dollars ont été alloués, déçoit particulièrement, entre un scénario peu intéressant, des rebondissements inutiles, des personnages niaiseux et une palanquée d’effets spéciaux qui ne parviennent pas à émerveiller le spectateur. Alors que la fin de l’année 2016 a été marquée par des films de science fiction plutôt intéressants, comme le dernier Star Wars ou Premier Contact, Passengers est tout simplement à éviter.

Manille, dans les griffes du néon : un chef d'œuvre du cinéma militant philippin

Ciné

Manille, dans les griffes du néon : un chef d’œuvre du cinéma militant philippin

Manille, de son titre original Maynila : Sa mga kuko ng liwanag (« Manille, dans les griffes du néon »), réalisé en 1975 par Lino Brocka, est ressorti dans sa version restaurée dans les salles parisiennes. En cette fin d’année, c’était l’occasion de revoir un chef d’œuvre du cinéma militant philippin, une histoire d’amour qui nous plonge dans les artères de la classe ouvrière à Manille avec arrière-fond de mélo romantique. Paru comme un acte de résistance sous la dictature de Ferdinand Marcos (1966-1986), quelques années après la proclamation de la loi martiale en 1972 qui donna au régime militaire les pleins pouvoirs, ce film résonne fortement dans le contexte contemporain aux Philippines. Depuis qu’il a été élu le 30 juin 2016 sur une base populiste, le président Duterte mène une véritable guerre sociale contre le « trafic de drogue », ayant déjà fait plus de 6000 morts.

Le jeune Marx bientôt sur les écrans

Nouveau film de Raoul Peck

Le jeune Marx bientôt sur les écrans

Ces derniers jours, les images de la bande-annonce du nouveau film de Raoul Peck ont commencé à circuler sur le web. Le personnage principal du film est… Karl Marx.

Sodebo sur les mers : opération marketing réussie !

Du tour du monde de Coville au Vendée Globe

Sodebo sur les mers : opération marketing réussie !

Qui n’a jamais été impressionné par les voiliers géants des courses en solitaire ou en équipe qui font un tour du monde digne de Jules Vernes ? Ces mastodontes, monocoques ou multicoques, avec ou sans hydrofoil, qui filent à des allures dignes des formules 1, font rêver petits et grands émerveillés par les immensités nautiques. Mais à quel prix ? Alors que Thomas Coville vient de boucler son tour du monde en établissant un nouveau record, le Vendée Globe continue et les skippers passent chacun leur tour le cap Horn ; deux évènements sponsorisés par Sodebo, le vendeur de pizza et de pâtes, qui fait là une bien belle opération marketing.

De l'autre côté : l'Amérique de Trump

Cinéma

De l’autre côté : l’Amérique de Trump

En Louisiane, Mark et Lisa forment un couple toxicomane dont la caméra documentaire de Roberto Minervini vient saisir quelques bribes de leur quotidien. Dans une seconde partie, le cinéaste filme une milice armée antigouvernementale au Texas.

« Football Leaks » : quand Pascal Praud justifie l'évasion fiscale et les pressions sur les journalistes

Tribune libre

« Football Leaks » : quand Pascal Praud justifie l’évasion fiscale et les pressions sur les journalistes

Nous relayons ci-dessous un article paru sur Acrimed.org. Julien Salingue propose une analyse des propos de Pascal Praud sur l’affaire des Football Leaks, qui met en cause de nombreux acteurs du ballon rond. En bon défenseur des intérêts des plus riches, Praud défend l’évasion fiscale, la jugeant normale, tout en incriminant les journalistes ayant révélé le scandale.

Gett ou le procès de Viviane Amsalem - Divorce à l'israélienne

Tribune libre

Gett ou le procès de Viviane Amsalem - Divorce à l’israélienne

A l’occasion de la diffusion sur Arte, mardi 29 novembre 2016, du dernier film de l’actrice Ronit Elkabetz, disparue en avril dernier, plongez en apnée dans l’intimité d’un couple qui se déchire en place publique. En abordant le délicat sujet du divorce en Israël, la fratrie Elkabetz signe un film qui oscille entre dureté, âpreté et humour… une réussite.

Burt Glinn. Photographe de la Révolution

Un Américain à la Havane

Burt Glinn. Photographe de la Révolution

Le 31 décembre 1958, Burt Glinn s’emmerde à mourir. Le smoking est de rigueur, pour la soirée de Saint-Sylvestre à laquelle il participe, à New York, mais il passe son temps l’oreille collée au poste de radio. A quelques encablures des côtes de Floride, à Cuba, il semble que Batista, le dictateur ami du gouvernement américain, a quitté le Palais présidentiel et ce qui se passe sur l’île ressemble fort à une révolution. Il n’y a plus qu’une heure avant les douze coups de minuit. Le jeune photographe emprunte 400 dollars au chef de l’agence magnum, Cornell Capa, de héler un taxi et d’arriver à La Guardia pour prendre le dernier vol pour Miami et, de là, pour un autre La Havane, où il arrive le Premier au matin. Le spectacle est saisissant. « Je crois, disait-il à la fin de sa vie, en songeant à ce début d’année 1959, que je donnerais toutes mes photos, mes favorites, et tous les merveilleux cigares que j’ai pu fumer à Cuba, si on pouvait tout refaire. Mais seulement mieux, cette fois-ci ».

VIDEO. Refugees : Quand la danse Hip Hop s'exprime en solidarité avec les migrants

La Compagnie No MaD

VIDEO. Refugees : Quand la danse Hip Hop s’exprime en solidarité avec les migrants

De Calais à Stalingrad. Où qu’ils aillent, alors qu’ils fuient déjà guerres et misères, le gouvernement et sa police chasse, réprime, gaze et violente, les migrants. C’est dans ce contexte, que la Compagnie No Mad, qui initie et développe des projets autour de la culture Hip Hop, a réalisé plusieurs créations vidéo de danse pour sensibiliser "autrement" sur la condition des migrants. Nous relayons ci-dessous la création intitulée "Refugees" ainsi qu’une petite introduction au parcours de la compagnie.

Philippe Poutou : "Pourquoi y aurait-il de l'argent pour sauver les banques et plus pour l'éducation et la culture ?"

Présidentielles de 2017

Philippe Poutou : "Pourquoi y aurait-il de l’argent pour sauver les banques et plus pour l’éducation et la culture ?"

Je n’y suis allée qu’une fois dans ma vie lors d’une sortie scolaire lorsque j’étais collégien. Je n’y suis jamais retourné depuis. La grande majorité de mes collègues d’usine n’y sont jamais allés, l’opéra est un monde inconnu pour beaucoup d’ouvriers et d’ouvrières... Cela fait partie des formes de fractures socio-culturelles reproduites par notre société actuelle.

[Vidéo] "Une bourgeoisie intime", l'émission qui a fait plonger Sarkozy

Nouvelle vidéo #DuPainSurLaPlanche

[Vidéo] "Une bourgeoisie intime", l’émission qui a fait plonger Sarkozy

Alors qu’il termine troisième de la primaire de droite avec 20 % de voix, nous publions ici la version intégrale de l’interview qui a précipité la chute de l’ancien président de la république. Sous ses faux airs débonnaires, Karine Le Marchand devait en fait devenir le bourreau de l’un des grands hommes de la Cinquième république. Retours en images confessions.

Poème. « Qu'est-ce que le socialisme ? » (Leszek Kolakowski)

La révolution des conseils ouvriers de 1956

Poème. « Qu’est-ce que le socialisme ? » (Leszek Kolakowski)

Nous republions ci-dessous le poème « Qu’est-ce que le socialisme ? » du philosophe polonais Leszek Kolakowski. Le texte est devenu très populaire en 1956 au cours de la vague de contestation du stalinisme en Pologne et en Hongrie. Kalakowski décrit merveilleusement et avec un grand talent la société sous le stalinisme. Il s’agit également d’une expression du mécontentement et de l’état d’esprit des intellectuels à l’époque. En effet, ceux-ci ainsi que les étudiants joueront un rôle fondamental dans les premiers moments des mouvements contestataires en Pologne et notamment en Hongrie. Un grand exemple d’unité entre les intellectuels et les ouvriers en lutte pour le socialisme.

« Jeunesse, création, politique » : quel avenir pour les artistes ?

Théâtre et politique. Débat à Toulouse avec Nathanaël Harcq et Olivier Neveux

« Jeunesse, création, politique » : quel avenir pour les artistes ?

Le théâtre, l’art, la culture sont menacés. Les artistes qui ne vivent pas dans une grande précarité sont très peu nombreux. Quel est le but des études artistiques ? Comment l’artiste peut-il s’engager ? Quel avenir pour la génération d’artiste qui émerge ? Comment penser le théâtre dans la conjoncture politique et économique ? C’est à ces questions que Nathanaël Harcq et Olivier Neveux ont tenté de répondre.

Amargi ! La pièce de théâtre qui nous parle d'argent

Amargi ! La pièce de théâtre qui nous parle d’argent

Amargi c’est la pièce de théâtre qui nous parle d’argent, du système monétaire, de la dette, en voilà un sujet qui devrait en refroidir plus d’un ! Et pourtant la troupe s’empare de ce sujet et tord le cou aux idées préconçues, à nos peurs, notre rapport détestable à l’argent pour nous démontrer qu’en comprenant mieux ce système en en ayant les clés il devient comme nécessaire de s’y affronter plutôt que de le subir. C’est donc une pièce militante et heureuse qui nous est proposée par la compagnie ADA-Théâtre jusque début décembre.

« I have tried, in my way, to be free ». Le poète Leonard Cohen est parti

Hommage en chansons

« I have tried, in my way, to be free ». Le poète Leonard Cohen est parti

A peine remis de l’élection de Trump, l’autre côté de l’Atlantique nous réservait ce matin une bien mauvaise surprise. Comme un nouveau symptôme du « clair obscur » du vieux monde qui meurt, le chanteur et poète canadien Leonard Cohen s’est éteint à l’âge de 82 ans. Issu de la génération de chanteurs à texte nord-américain des années 60, de ceux dont la génération du baby-boom aura gratté les chansons sur leur guitare au coin du feu, Leonard Cohen sera parti avant de recevoir le prix Nobel de la littérature qu’il aurait mérité tout autant que Bob Dylan. Il emporte avec lui sa belle voix grave, ou peut-être est-ce finalement sa voix presque d’outre tombe, traversé des blizzards de glace et des orages de ses chansons, qui l’emporte avec lui.

Brassens, victime d'une vieille purge

Tribune libre

Brassens, victime d’une vieille purge

Le Temps ne fait rien à l’affaire est une chanson qu’on servit sur les ondes de la radio suisse après l’avoir censurée sans honte. Ça se passait dans les années 60. Sixties qui stigmatisent. C’est en écoutant un épisode de la série des médias francophones consacré aux thèmes de Brassens que l’auteur de ce petit texte a découvert qu’on avait expurgé, jadis en Suisse, ce magnifique titre.

Entre Staline et Trotsky : les peintres mexicains à la croisée des chemins

Exposition « Mexique 1900-1950 » au Grand Palais

Entre Staline et Trotsky : les peintres mexicains à la croisée des chemins

Du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017, se tient au Grand Palais une exposition sur « Diego Rivera, Frida Kahlo, Jose Clemente Orozco et les avant-gardes ». Ces artistes se réclamant de la révolution, ainsi que David Alfaro Siqueiros, qui tenta d’assassiner Trotsky en mai 1940, ont eu avec ce dernier des rapports passionnés et conflictuels, lors de son séjour forcé au Mexique. C’est aussi au Mexique que Trotsky rédigea, avec André Breton et Rivera, le « Manifeste du Surréalisme » (1938), qu’il ne signa cependant pas. Celui-ci affirme : « L’indépendance de l’art – pour la révolution. La révolution – pour la libération définitive de l’art ».

En plein match à Amiens, des supporters du Red Star affichent leur soutien aux 8 Goodyear !

Interview. Football ouvrier et populaire

En plein match à Amiens, des supporters du Red Star affichent leur soutien aux 8 Goodyear !

Ce lundi soir, le Red Star jouait en ligue 2 à Amiens contre l’équipe locale, un match nul si l’on s’en tient au score. Cependant, côté solidarité de classe, c’est un sacré coup qui s’est joué, n’en déplaise aux médias qui n’en ont dit mot. Un groupe de supporters s’est en effet saisi de l’occasion pour déployer une banderole en soutien aux 8 travailleurs de Goodyear, condamnés à de la prison et dont le procès en appel se jouait quelques jours plus tôt. Ils perpétuent ainsi l’une des meilleures traditions du football ouvrier et populaire, et en particulier de cette équipe historiquement engagée qu’est le Red Star, avec pour figure le footballeur italien et résistant Rino Della Negra, fusillé le 21 février 1944 sur le mont Valérien, auquel un hommage est rendu chaque année.
Entretien avec D., des « Red Star Fans ».

La presse ouvrière au Havre à la fin du XIX°. « Le docker et le ticket »

L’Idée Ouvrière. 1887-1888

La presse ouvrière au Havre à la fin du XIX°. « Le docker et le ticket »

L’Idée Ouvrière est un journal hebdomadaire publié au Havre entre 1887 et 1888 par des militants. Le journal disparut au bout de 40 numéros faute d’argent. De tendance anarchiste, il avait pour vocation de dénoncer les attaques de la bourgeoisie et de faire se reconnaître entre eux toute une classe de travailleurs opprimés, tout en se posant comme journal critique contre pied des médias bourgeois. L’Idée Ouvrière avait pour vocation de s’adresser - mais aussi de donner la parole - à toute une classe de travailleurs exploités.

Exposition Hergé au Grand Palais : le passé nazi et antisémite du papa de Tintin totalement effacé

« ce qu’on vous montre et ce qu’on ne vous montre pas »

Exposition Hergé au Grand Palais : le passé nazi et antisémite du papa de Tintin totalement effacé

Depuis le 28 septembre jusqu’au 15 janvier 2017 se tient au Grand Palais une exposition très médiatisée sur « L’un des plus grands artistes contemporain », « visionnaire » à en croire les organisateurs de l’exposition, mais aussi les articles parus dans la presse. Des dizaines de milliers de visiteurs « de 7 à 77 ans » font des heures de queue pour revivre les aventures qui ont bercé leur enfance. Il convient cependant de revenir sur le personnage de Georges Rémi, alias Hergé, sur ses engagements politiques, ses liens concrets avec le nazisme, face à ceux qui voudraient faire croire que ce ne sont que de simples « erreurs de jeunesse » vite transcendées par un universalisme présent dans toute son œuvre.

Prix nobel littérature. Quand Bob Dylan était défenseur de la cause noire

Dans les années 60 et 70, ses chansons dénonçaient la ségrégation, les crimes racistes

Prix nobel littérature. Quand Bob Dylan était défenseur de la cause noire

Bien que les classes dominantes viennent de récompenser, une fois encore, un de ses enfants prodiges, nous ne pouvons que faire remarquer que Bob Dylan fut aussi en son temps un des critiques les plus acerbes du monde bourgeois. Cet article que nous relayons permet de découvrir la poésie et la radicalité de l’enfant prodige de la folk américaine en relation à la question noire.

[Vidéo] J.M. Rouillan présente son livre au Havre

Non, rien de rien…

[Vidéo] J.M. Rouillan présente son livre au Havre

Le 4 octobre Jann Marc Rouillan était au Havre pour parler de son dernier livre Je regrette. Invité par l’UL CGT, l’occasion était de faire un pont entre la répression syndicale de ces derniers mois et celle que Rouillan a subie, en prison. Le laisser s’exprimer et entendre son point de vue dans un lieu comme la maison des syndicats du Havre c’était refuser de jouer le jeu malsain des médias et du gouvernement qui n’ont eu de cesse de salir cet homme.

0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210