Notre classe

Contre la loi travail et son monde, on arrête tout !

[DERNIERE MINUTE] Blocages en Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon : faire monter la pression 

Publié le 2 juin 2016

Dom Thomas

Ce matin, trois actions simultanées de blocage se sont déroulées dans la grande région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon, venant s’ajouter à la grève des cheminots qui impacte fortement le trafic. La température sociale continue de grimper alors que des manifestations se préparent pour cet après-midi.

A Nîmes, ce sont les accès de la zone industrielle de Saint Césaire et des entrepôts d’Auchan qui ont été fermés par des travailleurs en grève, notamment de la CGT30. Après les actions organisées jeudi dernier par l’intersyndicale, les Nîmois montrent que leur détermination n’a pas faibli.

A Montpellier, suite à la défection de l’intersyndicale qui a renoncé à organiser une manifestation aujourd’hui, plusieurs actions ont été annoncées. Ce matin, à l’appel de Nuit Debout et de Solidaires, plusieurs dizaines de personnes ont bloqué pendant plusieurs heures le dépôt des tramways à la Paillade ; deux lycéens ont été interpellés après cette action qui s’est pourtant déroulée dans le calme. Une fausse « manif de droite », intitulée « jour de bourges » est appelée pour 15h au départ de la place de la Comédie : l’occasion de montrer, dans la dérision, le vrai visage de la politique gouvernementale qui ne sert que les patrons.

A Toulouse, plusieurs dizaines de participants à Nuit Debout ont mené une opération « péage gratuit » réussie au niveau du péage du Palays. Une manifestation a lieu à 12h au départ du tribunal de Grande Instance, suivie d’une Nuit Debout sur le thème du travail.