^

Politique

Campagne Poutou

Meeting de Philippe Poutou à Vénissieux : "tous les progrès sociaux sont issus des luttes"

Ce soir à Venissieux dans la salle Irène joliot-curie Philippe Poutou a fait salle comble. Les 440 chaises étaient occupés et une centaine de personnes étaient assises à même le sol ou ont suivis debout ce meeting d’un peu plus d’une heure et demi. Un public mélangé mais relativement jeune et surtout très dynamique, riant, applaudissant, chantant de bon cœur mais aussi concentré sur les interventions.

A la tribune, la première personne à prendre la parole était un militant syndicat de l’association Médialis travaillant à faire de la médiation dans les transports lyonnais. Il a pu dénoncer la répression antisyndicale qui y a cours. Ensuite c’est une assistante d’éducation dans un lycée anciennement zep qui a évoqué l’abandon de l’éducation prioritaire. Les luttes féministes et écologistes ont également été l’objet de deux courtes interventions. Puis Sérap membre de l’association culturelle de Mésopotamie a pu parler de la lutte du peuple kurde et de la répression que subissent les militants démocrates en Turquie.

Enfin l’intervention de Philippe Poutou a été l’occasion d aborder de nombreux points de son programme tout en liant différentes perspectives et en offrant un enthousiasme et un humour communicatif. Revenant sur sa intervention remarquée dans le dernier débat télévisé il a pu souligner :"Il y a un écœurement vis à vis de ces professionnels de la politique. Ce sont eux les clowns qui font du cirque en permanence. " Réaffirmant un besoin de dignité et de perspectives, il a développé l’idée que sa campagne était une campagne collective destinée à permettre de "retrouver des forces pour se battre" face à un "rouleau compresseur qui détruit l égalité et la démocratie ", affirmant qu’il y a "une répression à combattre", une "violence d’Etat, d’un corps social qui veut faire taire la population".

Philippe Poutou a rappelé que "tous les progrès sociaux sont issus des luttes" et que c’est ainsi que "l’utopie d’hier devient le progrès d’aujourd’hui ". Dans ce sens :"le vrai barrage contre le Pen ce sont les luttes sociales, au quotidien. " Il a rappelé que le npa était profondément unitaire et que le vote npa devait se comprendre comme un encouragement à suivre l’exemple de la Guyane en lutte. Rappelant que si Mélenchon n’est pas l’ennemi malgré ses défauts et qu’il n était pas là pour offusquer ses partisans, il a marqué la différence avec celui-ci et réaffirmé le caractère internationaliste du Npa. Dans ce sens et pour conclure le meeting Philippe Poutou a chanté une internationale reprise en cœur avec la salle.




Mots-clés

#Poutou2017   /    Philippe Poutou   /    Présidentielles 2017   /    Lyon   /    NPA   /    Politique