Jeunesse

L’Elysée à Pierre et Marie Curie

[Derniere Minute] « Hollande, casse-toi, Jussieu n’est pas à toi ! »

Publié le 29 septembre 2016

Jeudi, à 13h, Hollande avait prévu de s’inviter à l’Université Pierre et Marie Curie, pour vanter son bilan « pour la jeunesse » et la rénovation de l’un des plus grands sites universitaires de Paris. Au rendez-vous, il y avait effectivement la jeunesse et des personnels de Jussieu pour lui dire tout le bien qu’ils pensent de la politique du gouvernement.

Correspondants

François Hollande vient faire sa campagne chez nous, mais il est loin d’être le bienvenu. Plus d’une centaine d’étudiant-e-s et de membres du personnel de Jussieu se sont réunis, dès midi, pour signifier que le président était persona non grata sur le campus. Les slogans ne laissaient planer aucun doute, et en dépit de la solide protection policière, ils sont arrivés aux oreilles du locataire de l’Elyséen, en campagne déjà pour 2017 : « Hollande, casse-toi, Jussieu n’est pas à toi » ou encore « Hollande, Valls, Macron, nous ne sommes pas de la chair à patron ! ».

Pour les manifestants, la venue du président pour parler de l’enseignement supérieur et de la recherche n’était rien d’autre qu’une provocation. Le dispositif policier déployé dans l’université en est une autre. Des chiens, des CRS, la BAC, des policiers en civils partout dans la fac pour faire régner l’ordre au sein même du campus.

Pour ce qui est des questions de « rénovation », il ne faut pas oublier qu’à Jussieu le désamiantage a été le fruit d’une lutte intense des etudiant-e-s et travailleu-r-se-s de la fac. Les travaux qui ont été entrepris, c’est une victoire de notre classe et de la jeunesse et non un cadeau gouvernemental. Et ceux qui ont aujourd’hui tenus à distance par plusieurs cordons de CRS, ce sont ceux qui ont été au cœur des avancées obtenues jusqu’à présent.

Indépendamment de la couverture médiatique aux ordres du service de presse de l’Elysée, il n’aura échappé à personne que Hollande et Jussieu, ça fait deux !