^

Politique

Un nouveau coup dur pour Fillon

Bayrou fait une « offre d’alliance » à Macron

Le suspens vient donc de tomber. François Bayrou ne sera donc pas candidat à cette élection présidentielle, mais propose à Emmanuel Macron une « offre d’alliance ».

C’est donc officiel. Bayrou vient de proposer dans une allocution télévisée une « offre d’alliance » à Emmanuel Macron. "J’ai reçu de très nombreux messages d’encouragement à me présenter. Ces messages ont du sens, je les reçois comme une marque de confiance. Mais face à une situation exceptionnelle, il faut une réponse exceptionnelle. Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés, j’ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance. Unissons nos forces", a lancé le président du MoDem, pointant le spectre d’un score important du Front national. « L’enjeu de cette alliance, c’est de redonner l’espoir aux Français déboussolés ».

Face à la crise combinée du PS et des Républicains, mais surtout de la montée du FN, celui-ci explique vouloir développer une nouvelle offre politique qui « dépasse les clivages ». Il a posé seulement deux conditions pour le ralliement à Macron : une « véritable alternance, un vrai changement des pratiques et non pas un recyclage des pratiques anciennes » et une « loi de moralisation de la vie publique ». Celui-ci devrait rencontrer Macron dans les heures qui suivent pour officialiser cet accord.

C’est un coup dur de plus pour François Fillon qui risque de venir amplifier sa descente dans les sondages. Bayrou a attaqué durement la droite dans son allocution, en dénonçant les affaires qui touchent Fillon, des « privilèges qui ne choquent personne à droite ». Il explique vouloir lutter contre l’idée que « tout le monde fait ça ». Rappelons quand même que la candidature de Macron est loin d’être exempts de casseroles, à l’image des accusations d’avoir pioché dans son budget de ministre pour financer sa campagne.




Mots-clés

Bayrou   /    Présidentielles 2017   /    Macron   /    Politique