Notre classe

Trafic fortement perturbé, playlist musical…

RATP, SNCF, Radio France, France Info et l’AFP en grève ce 9 mars !

Publié le 9 mars 2016

Damien Bernard

Alors que les lycéens ont donné le ton de la journée, par le blocage d’une centaine de lycée ce matin, et le blocage du Havre, le mouvement ouvrier entre dans le mouvement. Dans toute la France, les transports sont très fortement bloqués, avec 1 train sur 3 qui circule en moyenne, et près de 35% de gréviste. A Radio France, France Info, France Culture, ce sont les playlist musicales qui ont pris le relais, tandis qu’une partie du personnel de l’AFP est en grève.

Du côté de la RATP, plus de 300 agents en grève, ont manifesté au siège de la régie à Paris pour réclamer une hausse générale des salaires en 2016 suite à l’appel de la CGT et SUD. Pour exiger ces augmentations, les salariés ont investi le hall d’entrée du siège, situé quai de la Rapée, dans le 12e arrondissement. "Cela fait 3 ans qu’on a que dalle", "on commence à en avoir marre", explique l’un des responsables de la CGT-RATP pour la maintenance.

Alors que le gel des salaires devient la norme à la RATP et à la SNCF, les salariés expriment leur colère, convergeant ainsi avec la mobilisation contre la loi Travail, qui généralisera et accentuera la baisse des salaires. Ainsi cette question de la loi Travail que le gouvernement tente d’instaurer pour remettre en cause l’ensemble des acquis du mouvement ouvrier, est à lier avec les questions de la lutte pour des augmentations salariales contre leur gel, comme l’exprime le numéro un de la CGT cheminots qui appelle à « faire converger toutes les luttes ».

Du côté, des médias, en raison de la grève d’une partie du personnel de Radio France, l’antenne de Radio France est très perturbée ce matin. Certains programmes de France Info et France Culture sont remplacés par une playlist musicale. Du côté de l’AFP, les manifestants réclament le retrait du projet de loi de réforme du droit du travail, le service économique de l’agence sera perturbé jusqu’à mercredi minuit.

partager

Mots-clés