Politique

Les dockers en soutien à la jeunesse contre la répression

Au Havre, ce 5 avril. Dockers en grève, le port bloqué, trafic ferry paralysé !

Publié le 5 avril 2016

Sur le port du Havre, ce 5 avril, ça brûle, ça bloque et ça grève. Après le succès de la mobilisation du 31 mars au Havre, et dans toute la Normandie, les dockers et les ouvriers portuaires maintiennent la pression. A l’appel de la fédération nationale CGT des dockers et ports, une grève paralyse fortement le trafic transmanche des ferries, au Havre mais aussi au départ de Cherbourg et d’Ouistreham, ou aucune liaison maritime n’est prévue. Après plus d’un mois de mobilisation, le Havre, Rouen et les dockers, en soutien à la jeunesse, restent résolument déterminés à obtenir le retrait total de la loi Travail.

Correspondants

Tôt ce matin, cinq points stratégiques du port ont été bloqués, dont l’axe névralgique du pont de Normandie, les terminaux et Jules Durand. Le port et son Centre administratif sont totalement bloqués depuis 5h30. Des distributions de tracts ont notamment eut lieu au marché au poisson à st François pour le Havre, et devant la Carsat à Rouen. Les salariés du portuaires se sont ensuite réunis en Assemblée générale jusque 11h pour décider des suites du mouvement. Des rassemblements sont ensuite prévus à 12h devant les permanences parlementaires pour dénoncer la loi Travail auprès des députés Édouard Philippe, Les Républicains, et Catherine Troallic du PS.

Alors même que l’intersyndicale n’a pas appelé à la grève ce 5 avril, journée de mobilisation de la jeunesse, suggérant aux salariés « d’interpeller les parlementaires », les militants combatifs du portuaires, du Havre, et de Rouen ont décidé de les interpeller à leur façon, par les méthodes de lutte du mouvement ouvrier. Reconduisant ainsi la grève des 24 mars, et 31 mars, actions de blocages du port, pour bloquer le trafic des ferries, combiné à des actions de massification par la distribution de tracts contre la loi Travail.

C’est aussi la répression des manifestants et notamment la jeunesse qu’elle dénonce, notamment les gazages à Rouen, et l’interpellation par les forces de police de manifestants suite au blocage du tramway, la semaine dernière au Havre, affirmant ainsi clairement son soutien à la jeunesse mobilisée contre la répression du gouvernement et de ses forces de polices. Dockers, et salariés du portuaires déclinent ainsi à leur façon, ce que devrait être la suite du mouvement, des grèves qui se doivent à terme d’être reconductibles, pour un retrait total de la loi Travail ! Prochaine échéance ce samedi 9 avril 2016, où un grand mouvement unitaire sera organisé au départ de Franklin, à 15h, au Havre.