Jeunesse

Violente répression ce 24 mars après le blocage de son lycée

Vidéo. Un lycéen de Bergson violemment tabassé par des CRS

Publié le 25 mars 2016

Correspondants

Alors même que les lycéens manifestaient ce jeudi 24 mars contre la loi Travail, un lycéen de 15 ans, scolarisé au lycée Bergson, retenu par deux CRS, a été violemment tabassé par un troisième, ce dernier lui assénant un coup de poing en pleine face. C’est dans le XIXe arrondissement de Paris, à quelques centaines de mètres de son lycée, bloqué par les élèves ce matin avec une forte présence policière, que le violent tabassage a eu lieu. Sur la chaussée, on croirait voir du sang du lycéen. Après la violente répression des étudiants à Tolbiac, mais aussi à Metz et en province, le 17 mars, les forces de police au service du gouvernement et de son état d’urgence s’attaquent en réunion à une proie facile, un lycéen isolé, déjà à terre et sonné.


Ce nouvel acte de répression ne peut rester impuni et se place dans la continuité de l’offensive du gouvernement pour tenter de rompre la dynamique de contestation du mouvement de la jeunesse. Plus que jamais, nous devons opposer notre unité à ce gouvernement qui tente de nous diviser et nous mobiliser pour dénoncer cette répression, qui vise, en dernière instance, à faire taire cette mobilisation qui exige le retrait total de cette loi Travail.

La FIDL appelle, cette après-midi, à un rassemblement devant le lycée Bergson (27 Rue Edouard Pailleron, 75019 Paris, métro Bolivar), en soutien au lycéen frappé par les policiers.