Genres et Sexualités

Un coup de poing contre l’indifférence

« Dix-sept », un court-métrage sur l’homophobie au Mali

Publié le 20 septembre 2016

« Dix-sept », court-métrage traitant de l’homophobie au Mali, par Fasséry Kamissoko, est une première ébauche d’un travail sur la question des discriminations que subissent les homosexuels au Mali. « Un coup de poing contre l’indifférence » d’une réalité trop souvent tue et niée. A ce sujet, nous relayons ici un article publié dans Yagg. le 16 septembre par Xavier Héraud.

Le jeune réalisateur malien Fasséry Kamissoko nous a fait parvenir son court-métrage, « Dix-sept », qui dénonce l’homophobie dans son pays.

 

« Un coup de poing contre l’indifférence ». C’est comme ça que doit être reçu le court-métrage Dix-sept, selon son réalisateur Fasséry Kamissoko. Le jeune réalisateur et acteur de 18 ans est né au Mali et vit dans sa capitale, Bamako. Dix-sept, nous montre la vie d’un jeune écolier malien, perçu comme gay par ses camarades. Une vite faites de brimades.
« C’est d’abord le constat d’une injustice et d’une situation d’inconséquence, étant humaniste, affirme Fasséry Kamissoko, qui joue également dans son film. Ensuite, sur un plan purement artistique, un sentiment de vide, d’absence d’alternatives relative à ce sujet quant au corpus du cinéma africain en général. Personne n’ose en parler, sans phares, c’est le silence total, mais aussi un silence de rigueur devenu partie. »

L’objectif est de secouer les consciences : « Nous sommes dans une société stérilisée où la moindre différence qu’elle soit identitaire ou sexuelle choque. Le film Dix-sept dénonce cette violence malheureusement si récurrente dans les écoles, que l’on veut se cacher. »
Il n’existe aucune loi pénalisant les relations homosexuelles au Mali, mais aucune loi ne protège les gays et les lesbiennes pour autant.