^

Monde

États Unis

Élection sénatoriale : Trump soutient un candidat accusé d’attouchements sur mineures

Aux États-Unis, ce mardi, les électeurs de l’Alabama devaient choisir leur nouveau sénateur. Roy Moore, magistrat conservateur et membre du parti républicain, accusé d’agressions sexuelles sur des mineures, était l’un des deux candidats.

Roy Moore a remporté le premier tour des élections sénatoriales le 26 septembre 2017. Ce mardi 12 décembre 2017 a lieu l’élection pour le second tour. Mais les accusations vis-à-vis de Roy Moore ont créé un scandale : il a été accusé d’attouchements par plusieurs femmes dont la plus jeune était alors âgée de 14 ans. Ces faits remontent à la fin des années 1970, lorsqu’il avait la trentaine.

Donald Trump a apporté son soutien au candidat républicain : « Roy Moore est l’homme qu’il nous faut pour rendre à l’Amérique sa grandeur » . Le président des États-Unis le soutient malgré une grande contestation de la part des membres de son parti, car si Roy Moore perd, la majorité républicaine actuelle du Sénat passera de 52 à 51 sur 100. Ce soutien montre aussi les faiblesses du pouvoir de Trump et qu’il se retrouve au pied du mur -, à défendre n’importe quelle homme politique. L’ancien président nord-américain, Barak Obama, a apporté son soutien à Doug Jones, le candidat démocrate s’opposant à Roy Moore dans l’élection du second tour.

Trump crée encore une nouvelle polémique et renforce la haine du peuple des États-Unis contre sa personne. En soutenant Roy Moore, qui s’est également fait remarquer pour ses positions évangéliques intégristes et homophobes, il montre encore une fois son mépris pour les femmes -.

Au moment où nous écrivons nous ne connaissons pas encore les résultats définitifs. Cependant, malgré le scandale contre Moore, la victoire de Jones n’était aucunement une certitude. Cela exprime l’usure du bipartisme nord-américain, notamment parmi les classes populaires qui ne voient plus la différence entre Démocrates et Républicains.




Mots-clés

#balancetonporc   /    #JeNeVoteraiPasSexiste   /    Donald Trump   /    sexisme   /    Etats-Unis   /    Monde