Monde

Crise et élections

Élections municipales au Brésil. A Rio le PSOL arrive au second tour face à la droite

Publié le 3 octobre 2016

Avec près de 550 000 voix, Marcelo Freixo du PSOL disputera le second tour aux élections municipales à Rio de Janeiro. Il s’affrontera au candidat de droite Marcelo Crivella (Parti Républicain du Brésil). Moins de 300.000 voix séparaient les deux candidats.

Esquerda Diário

Avec près de 550000 voix, Marcelo Freixo du PSOL disputera le second tour aux élections municipales à Rio de Janeiro. Il s’affrontera au candidat de droite Marcelo Crivella (Parti Républicain du Brésil). Moins de 300.000 voix séparaient les deux candidats.

Freixo a notamment canalisé un important secteur de gauche de la ville, notamment parmi les jeunes, démontrant qu’il existe un espace politique pour une gauche indépendante du Parti des Travailleurs (PT) de Dilma et Lula, au milieu d’une élection marquée par une grande fragmentation des voix et avec beaucoup de candidats à droite.

A Rio s’est aussi exprimé le renforcement électoral de la droite la plus réactionnaire et conservatrice. Ainsi, le candidat d’extrême droite Flávio Bolsonaro (Parti Social Chrétien) a obtenu 400.000 voix, arrivant quatrième, juste après Pedro Paulo le candidat du PMDB du président Michel Temer.

Pour faire face à la droite de Crivella, soutien du Coup d’État institutionnel et qui cherche à attaquer la classe ouvrière de Rio, il faut construire une alternative indépendante, sans faire d’alliances avec le PT ou PCdoB (Parti Communiste du Brésil), alliés de Lula et Dilma, qui ont ouvert la voie politique au renforcement des patrons, des réactionnaires et des putschistes.