^

Culture et Sport

Les ballets C de la B

« En avant marche » spectacle d’Alain Platel et Frank Van Laecke

Maryline Dujardin Ce spectacle d'Alain Platel et Frank Van Laecke, qui s’est produit cette semaine au Nouveau théâtre de Montreuil et que nous vous conseillons puisqu'il est en tournée dans toute la France, est incroyablement beau, fort et anticonformiste.

Il est des spectacles de danse que l’on ne comprend pas, dont on ne saisit pas le sens, dont on se sent exclu. Ici on comprend tout, on ressent tout ; de la force, de la violence, beaucoup de joie et de l’humain.

« En avant marche » est un spectacle qui nous parle des fanfares, et de ce sujet qui peut paraître anecdotique sort une force incroyable qui va chercher dans le viscéral, dans l’émotionnel.
De cette troupe de fanfare se distinguent progressivement des personnalités, très différentes, avec des métiers très différents et ces gens se retrouvent ici pour faire de la musique. Les interprètes parlent plusieurs langues ; anglais, allemand, espagnol, français, faisant un spectacle presque internationaliste qui s’adresse à tous. Des éléments perturbateurs et perturbés sortent progressivement du lot et viennent alors casser le rythme en apportant leurs angoisses, leurs inquiétudes, leurs folies, leur humour, leurs beautés, leurs envies. « Je ne peux pas aller en avant » crie l’un des interprètes rompant la musique et annonçant alors l’énergie qui va suivre.

Ce spectacle casse les systèmes monotones de représentation pour les amener au-dessus de la norme et penser les choses différemment, en montrant parfois des choses fortes et violentes ; le sexe, la folie, la dérision, les peurs, les angoisses. Ce spectacle est très humain, il n’est pas élitiste, il n’y a pas d’intellectualisation inutile, c’est très accessible et à chaque représentation dans une ville, les ballets C de la B invitent une fanfare locale sur scène.

Distribution :

Mise en scène Alain Platel et Frank Van Laecke

Composition et direction musicale : Steven Prengels

Dramaturgie : Koen Haagdorens

Scénographie : Luc Goedertier

Son : Bartold Uyttersprot

Lumière : Carlo Bourguignon

Costumes : Marie « Costume » Lauwers

Créé et joué par : Chris Thys, Griet Debacker, Hendrik Lebon, Wim Opbrouck, Gregory Van Seghbroeck (tuba basse) , Jan D’Haene (trompette), Jonas Van Hoeydonck (trompette), Lies Vandeburie (bugle), Niels Van Heertum(euphonium), Simon Hueting (cor), Witse Lemmens (percussion) et l’Orchestre de spectacle du Nouveau théâtre de Montreuil constitué en collaboration avec le Conservatoire à rayonnement départemental de Montreuil

Interprétation du paysage sonore enregistré KMV De Leiezonen sous la direction de Diederik De Roeck
En collaboration avec VLAMO

Production du NTGent les ballets C de la B
Co-production La Rose Des Vents (Villeneuve d’Ascq, FR), TorinoDanza (IT), Théâtre National de Chaillot (Paris, FR), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (LU), Festspielhaus St. Pölten (AU), Ludwigsburger Schlossfestspiele (DE), Festival Printemps des Comédiens Montpellier (FR), Croatian National Theatre Zagreb (HR), Le Maillon Strasbourg (FR), GREC-Festival de Barcelona (ES), KVS Bruxelles (BE), Brisbane Festival (AUS), Théâtre Vidy-Lausanne (CH)

Avec l’appui de la ville de Gand, de la Province de la Flandre-Orientale, des Autorités Flamandes

En partenariat avec le Théâtre National de Chaillot

Ici la liste des représentations.