^

Jeunesse

Macron, la jeunesse vient te chercher !

En direct. Plusieurs milliers d’étudiants en Assemblée Générale à Toulouse

Alors que la préfecture de Toulouse aura tout essayé pour empêcher que les étudiants ne se joignent à la mobilisation collective, la première assemblée générale de l'univrsité du Mirail (Jean Jaurès) est d'ores et déjà une réussite.

C’est la première Assemblée Générale qui se tient à l’Université du Mirail depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes, un rendez vous attendu impatiemment par les étudiants toulousains. Et pour cause, l’amphitéâtre -le plus grand de la fac - ne suffisait pas tant l’afflux d’étudiants était important, si bien que l’Assemblée se délocalise en plein milieu des débats pour se poursuivre dehors.

De ce point de vue, l’Assemblée Générale est déjà une réussite, puisque jusqu’à ce matin les équipes militantes craignaient que la stratégie de la Préfécture toulousaine, qui consiste à interrompre les services de transports de la ville pour éviter une contagion, ne fonctionne et n’empêche la majorité des étudiants de se rendre sur le campus. En effet, depuis lundi, les lignes de métro sont arrêtées ou perturbées, sous prétexte des manifestations lycéennes qui grondent dans toute la ville depuis plusieurs jours. Mais cette stratégie n’aura pas suffit tant la détermination des jeunes est palpable.

Ainsi, depuis ce matin, plusieurs centaines de lycéens ont manifesté dans les rues de Toulouse. De nombreux lycées de la ville sont bloqués depuis plusieurs jours, et malgré la répression violente des forces de l’ordre, des initiatives de rue sont organisées chaque jour. Aujourd’hui, le cortège sauvage des lycéens a marché en direction du Mirail, pour rejoindre l’Assemblée Générale étudiante de ce midi. —> insérer la vidéo des lycéens qui arrivent. Plusieurs centaines d’entre eux sont restés tout au long de l’AG.

Tout au long de l’AG, les interventions font le point sur la situation et proposent des perspectives communes pour la suite. Alors que l’Elysée se prépare à réprimer violemment les manifestations qui auront lieu partout en France ce samedi, l’ambiance est loin d’être à la peur ou à la résignation, bien au contraire ! L’Assemblée Générale n’a d’ailleurs pas pu se terminer : on apprend que d’autres lycéens se font réprimés actuellement dans le centre ville, et l’assemblée décide de les rejoindre sur le champ.




Mots-clés

Assemblée générale   /    Gilets jaunes   /    Convergence   /    mouvement étudiant   /    Mirail   /    Emmanuel Macron   /    Toulouse   /    Université   /    Jeunesse