^

Politique

Le « grand débat » commence...

En plein grand débat, Macron sort le tapis rouge pour 150 patrons à Versailles !

On imagine qu'ils ne seront pas attendus par une armée de CRS ni nassés devant Versailles.

Grand débat ? Ce n’est pas tout de savoir de quoi le gouvernement compte débattre, mais encore faut-il savoir avec qui il compte le faire. En l’occurence, le choix est clair : répression pour les Gilets Jaunes, tapis rouge pour les patrons.

Un après son « Choose France Summit », qui devait vanter les mérites et « l’attractivité » de la « startup-nation », voilà donc l’acte II, qui ne s’ouvre pas sous les meilleures hospices pour le gouvernement, à la veille de l’acte 9 et en plein grand débat. Le gouvernement entend en effet recevoir, et pas n’importe où, à Versailles, 150 patrons de grandes multinationales telles qu’Amazon, Google ou encore des banques aussi éminentes qu’irresponsables telles JP Morgan ou Goldman Sachs.

Il s’agira pour Macron de faire le paon pendant devant tout ce que la planète compte de grands patrons pour que cet aréopage de haute volée daigne mettre la main à la poche et investir en France – alors que ces memes entreprises ne paient, pour la plupart, aucun impôt en France.

Une façon d’annoncer le ton, à la veille du débat.

Macron leur demandera-t-il, à eux aussi, tous ces grands patrons, de faire des efforts et de cesser de mettre en danger la république ? On imagine qu’eux, en tout cas, n’auront pas besoin d’une cagnotte de soutien, ayant déjà ramassé, pour l’année 2018, près de 50 milliards en dividendes dans leur petite cagnotte bien à eux.

Crédit photo : © Thierry Zoccolan POOL AFP




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Emmanuel Macron   /    Politique