^

Politique

Macron le président des riches

En un an, les 0,01% les plus riches ont gagné 1,27 milliard d’euros grâce à Macron

Difficile pour le président Macron de se débarrasser de cette étiquette de président des riches. Cela va être encore plus compliqué après le rapport du Laboratoire sur les inégalités mondiales puisqu’il révèle que la politique fiscale macronienne a permis aux 5 034 les plus riches de France de gagner la coquète somme de 1,27 milliard d’euros.

Crédit photo : Shutterstock

Le Laboratoire sur les inégalités mondiales, dirigé entre autres par Thomas Piketty, a rendu son rapport sur les inégalités du système de prélèvement. Marianne qui a consulté le dossier nous éclaire sur quelle frange de la population est favorisée par la politique de Macron. Si quelqu’un avait encore quelques illusions ce n’est maintenant plus possible.
En moyenne, les 5 034 Français les plus riches (qui gagnent plus de 2 millions par an) ont économisé 253 800 euros chacun. C’est donc pas moins de 1,27 milliard qu’ils ont pu garder pour eux. D’après Marianne, le rapport sur les inégalités du système de prélèvement « établit qu’au terme des réformes principalement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et de l’impôt sur les revenus mobiliers, les 0,01% les plus riches ont vu leurs contributions totales passer de 52% en 2016 à 46,6% en 2018 ».

Président des riches ? Non ! Des ultra-riches !

Marianne nous rappelle que récemment une note de la Fondation Jean Jaurès expliquait que la réforme fiscale coutait « 4,5 milliards d’euros par an au budget de l’État ». Cette baisse d’impôt par contribuable est « la plus forte jamais réalisée en France ». Elle représente une économie de 10 000 euros pour les 1% les plus riches. Or sur ces 4,5 milliards d’euros de dons aux riches, 1,27 milliard est accaparé par les 0,01% les plus riches. C’est donc 0,9% des plus riches qui ont capté 28% des 4,5 milliards d’euros gentiment offerts par Macron.
Macron et sa clique vont nous expliquer que cet argent va être réintroduit dans la consommation et la production permettant de relancer l’économie. Mais qui peut encore y croire lorsque l’on voit que la fraude fiscale s’élève à 100 milliards d’euros par an en France. Si une partie de cet argent est réinjectée, ça sera sans doute pour financer la future campagne présidentielle de Macron qui a déjà bénéficié d’un large soutien des fortunes de France en 2017.
A côté de ça, Macron et son gouvernement nous expliquent que les fonctionnaires coûtent trop cher, qu’il faut en finir avec le statut des cheminots, qu’il n’y a plus d’argent pour les hôpitaux, les EHPAD, les facs, les lycées. Et bien si, de l’argent il y en a ! Et si on ne savait pas où maintenant c’est clair, dans les poches du patronat et des riches.




Mots-clés

ISF   /    Austérité   /    Emmanuel Macron   /    Patrons-voyous   /    Politique