^

Politique

Rassemblement à l’appel de la CGT

En visite à Amiens ce mardi 3 octobre, Macron est attendu de pied ferme par les travailleurs

On se souvient comment le vote des travailleurs d’Amiens avait été en dispute pendant l’entre-deux tours, ceux-ci ayant reçu les visites successives d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen. En avril, l’accueil avait été houleux, les salariés de Whirlpool n’étant pas dupes quant aux faux-semblants des deux candidats. Six mois plus tard, l’inquiétude plane toujours dans ce « désert d’emploi ». A l’appel de la CGT, les travailleurs de Whirlpool et de son sous-traitant Prima, d’Amazon et de Simply Market entendent bien profiter de cette visite présidentielle en grande pompe pour faire entendre leur colère. Nous relayons ci-dessous le communiqué de l'UD CGT Somme et de l'UL CGT Amiens Ville.

Rassemblement à Amiens pour la venue de Macron

« La venue d’un Président de la République, à Amiens, ce mardi 3 octobre, n’est pas anodine. Dans un contexte marqué par les luttes contre la loi travail XXL, pour l’augmentation des salaires, des pensions, des services publics de qualité, cette visite, qui s’apparente à une opération de communication, vise en réalité à masquer ses choix qui sont uniquement destinés à satisfaire l’appétit gargantuesque du MEDEF et des plus fortunés.

Se rendre sur les sites de Whirpool et d’Amazon ne fera pas oublier la casse de notre industrie, les licenciements massifs, la souffrance au travail, l’abandon de projet structurant tel que le canal Seine Nord, les menaces sur l’avenir de notre sécurité sociale...

Afin de dévoiler cette supercherie, d’exprimer nos colères et exigences, l’UD CGT Somme et l’UL CGT Amiens Ville appellent à se rassembler ce mardi 03 octobre à 12 h 30, à Amiens, Place Gambetta.

Tous en action ce mardi pour exiger que les richesses créées par notre travail servent à satisfaire les revendications des salariés, des retraités, des privés d’emploi et de la jeunesse. »

La CGT Simply Market d’Amiens appelle également les travailleurs à ne pas être dupes et à profiter de la venue de Macron pour dénoncer le PSE du groupe Auchan qui s’apprête à licencier 800 salariés :

« Macron à Amiens. Ne ratons pas cette opportunité de l’interpeller, car il n’y a pas que des bons dossiers pour lui à Amiens, et encore faudrait-il considérer Whirlpool, Prima et Amazon comme des bons dossiers, ce qui est faux. Car le problème ce n’est pas le reclassement mais bien la casse de l’outil industriel. Pour Amazon, leur installation à Amiens n’est pas anodine : dans un désert d’emploi, les salariés sont plus malléables et plus dociles, voilà pourquoi Amazon arrive ici.
Concernant Simply Market, nous nous devons d’être présents le plus nombreux possible afin de l’interpeller devant sa horde de journalistes. Une occasion à ne pas louper, pour lui demander ce qu’il va faire pour demander à la deuxième fortune de France de préserver l’emploi, et éviter un nouveau carnage social. Car c’est bien cela qui nous attend, sur les services d’appui, puis dans la logistique, puis dans les magasins un par un : nous allons subir le coup de rabot dans les effectifs et la réorganisation d’Auchan.
Alors soyons au rendez-vous le mardi 3 octobre à 12h place Gambetta, pour demander une audience, afin de lui poser toutes les questions et surtout les solutions pour vous, pour nous mais surtout pour toutes les familles qui vont se retrouver sur le carreau demain au seul profit de la famille Mulliez ».




Mots-clés

Amiens   /    Whirlpool   /    Emmanuel Macron   /    Politique