Société

Communiqué du DAL

Expulsion des 200 habitants de la tour CARA, à St Ouen : relogement des expulsés !

Publié le 26 juillet 2016

Ce matin, à Saint-Ouen, un important dispositif policier a procédé à l’expulsion d’environ 200 habitants du foyer de jeunes travailleurs Cara, nous relayons ci-dessous, le communiqué du DAL

Ce matin d’importantes forces ont procédé à l’expulsion d’environ 200 habitants de la tour CARA ancien foyer de jeunes travailleurs, à Saint Ouen.

Parmi les expulsés plusieurs dizaines de personnes sans logis, souvent expulsées durant l’année 2015, défendues par l’association, avaient occupé une partie des 120 chambre vacantes et en parfait état de la tour CARA en octobre dernier.
Des anciens résidents, mobilisés depuis plusieurs années contre la fermeture du foyer, et d’autres occupants parmi lesquels des mineurs isolés migrants.

Les expulsés se sont vu proposer des places d’hébergement, par les services de la Préfecture du 93, pour la plus grande part 3 nuitées. Il n’y a pas eu d’interpellation.
Droit Au Logement dénonce cette expulsion forcée, préparée de longue date à la suite d’un arrêté d’évacuation du maire. Ce délai aurait du être mis à profit pour préparer de véritables relogements, en lieu et place des hébergements temporaires présentés. Certains expulsés sont prioritaires DAHO et DALO.

Droit au logement avait activement soutenu la réquisition d’une partie du bâtiment en octobre, car il n’est pas admissible de laisser des immeubles de logements inoccupés alors que tant de personnes dorment dans la rue et en meurent, et qu’il y a tant d’expulsion en Seine Saint Denis où les occupants sont abandonnés rapidement sur le trottoir.

Que va devenir la tour CARA ? Encerclée par une grande opération d’urbanisme, de celles qui aboutissent en général à chasser les classes populaires vers la grande périphérie, la tour devait être transformée en hôtel de tourisme ….

DAL exige :

· Le relogement des expulsés

· L’hébergement jusqu’au relogement

· L’arrêt des expulsions et le relogement préalable

· La transformation de la tour CARA en logements sociaux

· La réquisition des logements vides

D’autres expulsions, nombreuses cette année, s’annoncent massives durant les jours et les semaines à venir. Le DAL reste mobilisé.

Un TOIT c’est un DROIT !!