^

Politique

Flics hors de nos facs

Expulsion en cours de l’occupation de Nanterre par les CRS

Alors que de nouvelles facs sont bloquées et/ou occupées aujourd’hui, notamment Paris 3 et Grenoble, les étudiants mobilisés contre la sélection de Nanterre avaient décidé d’occuper un bâtiment, ce à quoi la présidence de l’université a répondu par l’envoi, ce matin, des forces de répression.

Jean-François Ballaudé, le président de l’université de Paris 10 Nanterre, avait déjà refusé que la Coordination Nationale Etudiante se tienne sur « son » campus ce week-end. Si la CNE avait tout de même pu se tenir, c’était malgré sa décision. C’est donc après un week end où les étudiants de 35 facs de France ont tenu tête à l’administration de Nanterre que son président a autorisé l’envoi des forces de l’ordre sur la fac de Nanterre.

Ce matin, alors qu’une cinquantaine d’étudiants occupait un bâtiment de la fac, les CRS ont envahi la fac alors que les cours étaient banalisés, pour éviter que les étudiants voient la politique de leur présidence. Cette intervention, qui est toujours en cours, se déroule dans la stricte continuité des interventions policières à Bordeaux, Dijon, Lille ou encore Strasbourg. Un rassemblement est appelé derrière le bâtiment E contre la répression de tous les étudiants mobilisés.




Mots-clés

Plan Etudiants   /    mouvement étudiant   /    Répression   /    Politique