^

Politique

Vu sur LaRotative.info

« Fête à Macron » : un étudiant tourangeau en détention pendant 105h pour s’être protégé des lacrymogènes

LaRotative.info : Lors du rassemblement parisien du 5 mai intitulé la « fête à Macron », un étudiant tourangeau a été interpellé, a subi 48h de garde à vue, a été placé deux jours en détention — notamment à Fleury-Mérogis — avant d’être déféré en comparution immédiate le mercredi 9 mai.

Source : La Rotative.info

Son crime ? S’être protégé le visage lors d’un gazage et avoir prodigué des soins aux personnes touchées. Des actes requalifiés par le tribunal en « attroupement en vue de commettre des violences » et qui seront sanctionnés de 100 jours-amendes à 8 euros, ainsi que de 150 euros d’amende pour s’être protégé des gaz lacrymogènes. A cela s’ajoute un mois de prison avec sursis pour refus de prise d’ADN et 127 euros de frais de justice.

Le chef d’inculpation d’ « attroupement en vu de commettre des violences » n’est rien d’autre qu’un procès d’intention sans aucun début de preuve, si ce n’est la présence de l’étudiant au sein de la manifestation. Aucun élément matériel n’ayant été relevé dans ce sens, nous sommes là sur un pur procès d’intention : plus besoin de preuves ou de faits, on peut aujourd’hui condamner sur de simples présomptions non étayées. Bienvenue dans Minority Report !

Nous dénonçons cette criminalisation des mouvements sociaux, qui ne s’embarrasse même plus des faits. Nous apportons notre soutien à l’étudiant victime de cette répression délirante, et à toutes et tous les inculpé-es des mobilisations sociales de ce printemps.

Premiers signataires :

- Solidaires Etudiant-es, syndicat étudiant, section de Tours.
- Florence Alazard, Enseignante-Chercheuse, Université de Tours.
- Michel Barthélémy, Sociologue, CNRS.
- Ghali Beniza, Docteur en ethnologie.
- Géraldine Bois, MCF sociologie, Nancy.
- Ali Boulayoune, département de sociologie, Université de Lorraine.
- Assia Boutaleb, Professeure de Science Politique, Université de Tours.
- Joël Cabalion, Maître de conférences, sociologie-anthropologie, Université de Tours.
- Nicolas Castel, MCF sociologie, Université de Lorraine.
- Frédéric Chateigner, Maître de conférences, IUT de Tours.
- Jean-Luc Deshayes, Professeur des Universités, Sociologie, Université de Tours.
- Sophie Desrosiers, Enseignant-chercheur.
- Élodie Druez, Doctorante à Science-Po au Centre d’Etudes Européennes et de politique comparée et à l’Institut national d’études démographiques.
- Henri Eckert, Professeur émérite de sociologie, Université de Poitiers.
- Edouard Gardella, Chargé de recherches au CNRS.
- Yolaine Gassier, Doctorante en Sciences Politiques, CHERPA-LEST.
- Jean-Luc Gautero, MCF, Université de Nice-Sophia Antipolis.
- Josua Gräbener, Docteur en Science Politique, chargé de cours à Lille 2.
- Jean-Pascal Higelé, maître de conférence en sociologie, université de Lorraine.
- Sylvie Humbert-Mougin, Maîtresse de conférences, littérature comparée, Université de Tours.
- Verda Irtis, MCF - HDR, Université Galatasaray.
- Lionel Jacquot, Professeur de sociologie, Université de Lorraine.
- Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine, Paris 7.
- Wenceslas Lizé, Maître de conférences, Université de Poitiers.
- Frédérique Longuet Marx, MCF sociologie, Université de Caen.
- Pascal Maillard, responsable syndical du SNESUP-FSU.
- Héloïse Nez, Maîtresse de conférences, Sociologie, Université de Tours
- Nicolas Oppenchaim, Maître de conférences, Sociologie, Université de Tours.
- Mathieu Petithomme, Maître de conférences HDR, Sciences Politiques, Université de Besançon.
- Dolf van der Schoot, Sciences Po Paris, Département de science politique.
- Stéphane Thuault, bibliothécaire-documentaliste, Université Paris 3.
- Charlotte Torretti, Doctorante en géographie, Université Bordeaux Montaigne.
- Mélanie Vay, Doctorante, CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Ce communiqué est ouvert aux signatures individuelles pour les personnels de l’Université de Tours et aux syndicats. Si vous souhaitez être signataire, merci d’envoyer un mail avec nom/prénom/qualité à antirep37@gmail.com

Illustration par Jeanne Menjoulet (CC BY 2.0)

P.-S.
Une cagnotte de soutien a été mise en place. Elle est accessible à cette adresse.




Mots-clés

Manifestation   /    Répression   /    Politique