^

Genres et Sexualités

Sexisme et grossophobie

VIDEO. Gifi humilie Loana avec une pub sexiste et grossophobe

Le 21 juin, GiFi a publié une publicité sexiste et grossophobe qui a fait scandale sur les réseaux sociaux.


Pub GIFI 2017 avec Benjamin Castaldi et Loana par Au-taquet

L’enseigne Gifi a publié une nouvelle publicité mettant en scène Loana, ex-star de la téléréalité ainsi que Benjamin Castaldi, l’ancien animateur de Secret Story, débordant de sexisme et de grossophobie. La publicité pour un spa gonflable de la marque fait écho à une scène de sexe entre Loana et un autre candidat de l’émission dans un jacuzzi, seize ans auparavant dans l’émission de téléréalité Loft Story. Dans un très mauvais jeu de comédien qui en devient malaisant, Benjamin Castaldi explique à Loana que lorsque qu’il a été contacté pour tourner la publicité, il a tout de suite pensé à elle ; l’ancienne candidate réplique « On n’a pas changé toi et moi » ce qui lui vaut un grossier haussement de sourcil de Castaldi. Ensuite, les deux acteurs s’approchent de la piscine et dès que Loana trempe son pied dans l’eau, elle se transforme en une femme beaucoup plus jeune et plus mince, qui correspond aux critères de beauté de « la blonde sexy » des téléréalités, tandis que l’animateur ouvre grand la bouche. Dès qu’elle retire son pied et redevient la vraie Loana, il fait la moue et part en criant « Chérie ! On va chez Gifi ! ».

En plus du sexisme ordinaire de la publicité qui met une femme en maillot de bain pour vendre une piscine, tandis que l’homme reste complètement habillé, la marque va plus loin et se moque ouvertement de Loana qui est connue pour avoir fait une lourde dépression notamment car elle était complexée par son physique et son poids. Cette publicité objectifie la femme et son corps, comme c’est le cas dans la plupart des publicités, et est en plus une humiliation visée et très violente envers Loana. De plus, GiFi n’en n’est pas à sa première publicité polémique : la marque avait fait parler d’elle en septembre dernier suite à la publication d’une pub sexiste pour une application sur smartphone. Les médias se sont quant à eux enthousiasmés du soi-disant « second degré » de la publicité : pour le Huffington Post il s’agirait d’une « vidéo pleine d’autodérision » tandis que pour Voici c’est un « sketch hilarant ».

Cette vidéo a été diffusée à la veille de la publication d’une étude sur la place de la femme dans la publicité par le Geena Davis Institute. L’étude montre que sur les dix dernières années, les hommes sont deux fois plus présents que les femmes, et que lorsque ces dernières sont présentes dans un spot télévisé, leur temps de parole est divisé par sept. De plus, dans les spots publicitaires analysés par l’étude, 48% des femmes sont représentées dans la cuisine et 10% sont dénudées. 

photo : capture d’écran/ GIFI




Mots-clés

grossophobie   /    Publicité   /    sexisme   /    Genres et Sexualités