^

Débats

Tribune libre

Gracchus Babeuf, un grand pionnier de l’égalité

Le 23 novembre 1760 naissait à Saint-Quentin, François Noël Babeuf, un grand ancêtre de la gauche qui semble bien oublié aujourd'hui où on n'ose même plus prononcer les mots de "liberté", d'"égalité" et de "fraternité"...

Source : blog Vingtras

Dans un texte pertinent, l’historien Albert Soboul, le thuriféraire des sans-culottes, avait bien exprimé la place essentielle occupée par Gracchus Babeuf, ce "tribun du peuple" qui mourut en martyr, guillotiné par la justice de classe du Directoire bourgeois, à Vendôme, le 27 mai 1797.

"Il avait osé proclamer que le but de la société était "le bonheur commun" et que la Révolution devait assurer à tous les citoyens "l’égalité des jouissances". Mais la propriété privée introduisant nécessairement l’inégalité, et la loi agraire, c’est à dire le partage égal des propriétés, ne pouvant "durer qu’un jour" (car "dès le lendemain de son établissement, l’inégalité se remontrerait"), le seul moyen d’arriver à l’égalité de fait "et d’assurer à chacun et à sa postérité, si nombreuse qu’elle soit, la suffisance, mais rien que la suffisance", est "d’établir l’administration commune, de supprimer la propriété particulière, d’attacher chaque homme au talent, à l’industrie qu’il connaît, de l’obliger à en déposer le fruit en nature au magasin commun, et d’établir une simple administration de distribution, une administration des subsistances, qui, tenant registre de tous les individus et de toutes les choses, fera répartir ces dernières dans la plus stricte égalité".

Ce programme, exposé dans le Manifeste des plébéiens (9 frimaire an IV, 30 novembre 1795) constituait par rapport aux idéologies sans-culotte et jacobine, un renouvellement profond ou plus précisément une brusque mutation : la communauté des biens et des travaux.

Ce fut la première forme de l’idéologie révolutionnaire moderne pour la construction d’une nouvelle société dont on retrouvera l’esprit général dans la problématique communeuse et des traces concrètes dans les mesures sociales prises par la "belle équipe" de l’Hôtel de Ville en avril/mai 1871.

Grâce au babouvisme, le communisme, jusque là rêverie utopique, était érigé en un système finalement cohérent ; il entrera dans l’histoire des luttes sociales et politiques par la Conjuration des Egaux.

Inutile de préciser que nous sommes à des années-lumière du programme des "marcheurs".




Mots-clés

Notre Histoire   /    Débats