^

Notre classe

Casse du service public et suppressions d'emplois

Grève à Paris Austerlitz #Acte 2

Mercredi 17 octobre, les agents commerciaux de Paris Austerlitz, soutenus par des collègues de tous les services, de la CGT, de SUD Rail et des cheminots de l’Ile-de-France, se sont à nouveau donnés rendez-vous pour une action, cette fois au Forum Intercités. L'objectif : exprimer le ras-le-bol et le rejet d'une politique de suppression de postes, fermetures de guichets et de bulles d'information en gare. L'avenir des cheminots, mais également celui du service public est en jeu.

Crédit photo : BORIS HORVAT AFP

À la gare de Paris Austerlitz, les agents commerciaux ont à nouveau exprimé leur colère face aux annonces de suppressions d’emploi et ont décidé de s’inviter au Forum Intercités. Ce type de Forum, devenu une grande mode depuis quelques temps chez SNCF, était dédié à l’avenir et à l’attractivité du « Produit Intercités ». En effet aujourd’hui la Direction de la SNCF ne parle plus de service rendu aux usagers mais de produit pour ses clients ! On voit bien rien au travers de la sémantique le fossé qui nous sépare...

Nous avons pu rencontrer le DET (Directeur d’Etablissement) et la Directrice Marketing et Communication (Ô joie !) afin de leur poser encore et toujours les mêmes questions : que vont devenir les agents commerciaux ainsi que les usagers ?

Encore une fois nous n’avons pas obtenu de réponse. Le discours est bien rodé : la digitalisation, c’est l’avenir. Dans la réalité, la digitalisation c’est la déshumanisation des gares, c’est faire plusieurs dizaines de kilomètres pour trouver une boutique SNCF et donc un interlocuteur physique, c’est la fermeture de boutiques qui génèrent 3,5 à 4 millions d’euros de chiffre d’affaires ! En fait, la digitalisation c’est le meilleur moyen de faire des économies et des bénéfices encore plus importants sur le dos des usagers et des cheminots. Peu importe que cela impacte les vies personnelles, que cela engendre inquiétude, stress ou souffrance. La fin justifie toujours les moyens en matière de profit !

Face à cette situation et à un avenir plus qu’incertain, les commerciaux de Paris Austerlitz ont décidé d’agir, de se mobiliser et d’exiger des réponses.




Mots-clés

Gare d’Austerlitz   /    SUD-Rail   /    Cheminot-e-s   /    CGT   /    SNCF   /    Notre classe