^

Notre classe

Communiqué des catacombes en grève

Grève des catacombes : les grévistes refusent les semblant de négociations

Les agents des Catacombes se sont mis en grève depuis le 3 mai. Plus d'un demi-million de personnes viennent visiter le site par an. Les agents, personnel invisibilisé, se sont mis en grève et s'auto-organisent pour faire entendre leur voix, voix auxquelles la direction reste sourde. Nous relayons ci-dessous leur communiqué.

Les agents des Catacombes se sont mis en grève depuis le 3 mai sur la base de revendications précises et chiffrées, toutes validées en Assemblée générale par le personnel gréviste, et soumises à la direction avec l’aide des syndicats mandatés. Nous attendons depuis lors que commencent des négociations sérieuses. En effet, la direction n’a à ce jour pris aucun engagement d’un quelconque recrutement et hausse de la prime de pénibilité.

Pire, Mme Levy propose aux grévistes une réunion de travail hors de tout cadre légal afin de mettre à plat les questions des conditions de travail aux Catacombes, de l’effectif, etc. avec l’ensemble des syndicats présents à Paris Musées. Bref, une réunion de négociation élargie aux syndicats.. qui ne sont pas en lutte !

Le nombre d’élus, la représentativité, l’influence ne sont pas, pour le personnel des Catacombes, des critères pertinents pour choisir nos représentants et nous nous fions plus à ceux qui ont pris la peine de venir voir sur le terrain les conditions indignes dans lesquelles le musée le plus riche de Paris nous fait travailler. Fonctionnant en Assemblée Générale, nous avons trouvé l’expression démocratique pour porter nos revendications et mandatons nous-même nos représentants et les syndicats que estimons nous représenter.

Le personnel gréviste des Catacombes accordera donc sa légitimité à tout action qui impliquera obligatoirement et exclusivement :

  •  la délégation élue par le personnel du musée,
  •  l-intersyndicale, dont chaque partie s’est au préalable aligné sur nos revendications.

    L’AG des personnels en grève n’est pas dupe de l’objectif de la direction : inviter ses amis à la table des négociations pour signer un accord à minima et appeler à la fin du conflit.

    C’est pourquoi elle refuse catégoriquement de participer à cette mascarade et préfère appeler la direction à des négociations sérieuses le mercredi 23 mai à 14h.

    Nous serons en rassemblement ce 23 mai à 10h, afin de dénoncer la tentative ridicule de la direction de sortir du conflit par le bas.

    Les agents des Catacombes en grève.

    Contact : 06.21.63.58.45




    Mots-clés

    Grève   /    Paris   /    Syndicat   /    Notre classe