^

Genres et Sexualités

C'est rassrah pour Hanouna selon le CSA

Hanouna et homophobie ordinaire : 43% des plaintes au CSA visent l’animateur de C8

Fini la darka, ou grosse rigolade dans le langage si fin de « baba » alias Cyril Hanouna. L'animateur de Touche Pas à Mon Poste sur C8 fait exploser les compteurs du CSA à défaut de faire exploser ceux de l'audimat avec son émission en forte baisse d'audience.

C’est un record historique pour le CSA. 90 000 plaintes rien que pour cette année 2017 contre 38 000 pour l’année passée. La cause de cette augmentation impressionnante ? L’animateur de Touche Pas à Mon Poste sur C8, Cyril Hanouna, adepte de l’humour potache et des mauvaises blagues qui peuvent mal finir.

A lui seul, il comptabilise près de 43% des plaintes déposées auprès du gendarme de l’audiovisuel. Rien que pour son émission du 19 mai, Hanouna avait causé 39 000 saisines auprès du CSA en raison de son canular téléphonique homophobe où l’animateur se faisait passer pour un homme bisexuel en recherche de compagnon afin de piéger en direct des personnes homosexuelles.

L’affaire, révélatrice de l’homophobie ordinaire et décomplexée du présentateur et de son émission, avait immédiatement soulevé un tollé dans les médias et auprès du CSA. Le jeune homme piégé a payé de le prix fort cette « darka » qui ne fait rire que Hanouna puisque l’association Le Refuge avait annoncé dans la semaine avoir recueilli le jeune homme, chassé de son domicile en raison de son orientation sexuelle.

Condamné à ne pas pouvoir diffuser de publicité pendant trois semaines, l’animateur n’avait pas eu honte de porter plainte pour diffamation contre le Le Refuge pendant que Bolloré, producteur de l’émission, réclamait 13 millions d’euros pour le préjudice encouru. Mais qu’on se rassure avec le CSA, l’homophobie ordinaire, expression de l’idéologie dominante, a de beaux jours devant elle.

Crédits photo : Maelle Le Corre




Mots-clés

Cyril Hanouna   /    homophobie   /    sexisme   /    Genres et Sexualités